Attention aux excès de vitesse en France, pas de seuil de tolérance

Attention aux excès de vitesse en France, pas de seuil de tolérance
Attention aux excès de vitesse en France, pas de seuil de tolérance - © GEORGES GOBET - AFP

En France, on ne plaisante pas avec les excès de vitesse. Pour preuve, quelques 53 000 belges ont été flashés sur les routes françaises, rien qu'au mois de juillet.

Ce n'est pas un record, c'est même 15% de moins que l'année passée pour la même période alors qu'il y avait davantage de Belges sur les routes française qu'en juillet dernier.

Malgré tout, cela reste un chiffre impressionnant qui peut s'expliquer par la nonchalance des conducteurs belges à l'étranger et par le système des infractions en France, moins tolérant qu'en Belgique.

C'est en tout cas l'avis de David Ravez, porte-parole chez Touring : "Malheureusement, dans les attitudes belges, on est toujours à la limite de la légalité et c'est dans nos habitudes de conduite. On sait qu'on a un seuil de tolérance qui est de l'ordre, plus ou moins, de 10%. Il y a aussi le fait qu'en France, sur les autoroutes en tout cas, la limitation est plutôt à 130. Mais, par contre, si vous roulez à 135 km/h, il n'y a plus ce fameux seuil de tolérance. Donc, il est évident que l'on doit non seulement être attentif à la vitesse, mais on ne doit pas la dépasser. Et je pense, que malheureusement, dans l'habitude des automobilistes belges, si on sait que l'on peut rouler à 120, on va plutôt rouler à 130, en se disant qu'on a le seuil de sécurité, ce qui n'est pas le cas dans les pays étrangers. La limitation qui est à 50, vous passez à 53, vous avez 3 km au-delà de la limitation de vitesse, et malheureusement, le procès est validé".

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK