Attentats de Paris: une neuvième personne privée de liberté

Attentats de Paris: une neuvième personne privée de liberté.
Attentats de Paris: une neuvième personne privée de liberté. - © Tous droits réservés

Dans le cadre du dossier concernant les attentats de Paris, une neuvième personne a été privée de liberté ce 22 décembre 2015.

Il s’agit d’Abdoullah C., né en 1985, de nationalité belge, interpellé mardi avenue de l'héliport à Bruxelles. L'intéressé est suspecté d'avoir eu plusieurs contacts avec Hasna Ait Boulahcen, la cousine de l'organisateur présumé des attentats de Paris Abdelhamid Abaauoud, dans les jours qui ont suivi les attaques et avant l'assaut donné par les forces de l'ordre françaises à Saint-Denis, où la jeune femme et Abdelhamid Abaaoud sont morts.

Le juge d’instruction a délivré le jour même un mandat d’arrêt contre cette personne pour assassinats terroristes et participation aux activités d’un groupe terroriste.

Abdoullah C.a comparu ce jeudi matin devant la chambre du conseil de Bruxelles, mais son dossier a été reporté. L'avocat du suspect n'a pas souhaité livrer davantage de détails.

Un autre suspect, Lazez Abraimi, a également comparu devant la chambre du conseil. Ses avocats ont plaidé sa libération. Il quant à lui suspecté d'avoir véhiculé Salah Abdeslam à travers Bruxelles le samedi 14 novembre ou après, mais l'homme nie fermement. Deux armes et une trace de sang avaient été découvertes dans sa camionnette, mais ces éléments n'auraient aucun lien avec la fuite de Salah Abdeslam. L'une des deux armes ayant été trouvée complètement démontée et hors d'usage, tandis que l'autre ne pouvait être utilisée qu'avec des cartouches à blanc. La décision tombera dans le courant de l'après-midi.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK