Attentats de Paris et de Bruxelles: une école d'Houthalen a-t-elle servi de cache d'armes?

Attentats de Paris et de Bruxelles: une école d'Houthalen a-t-elle servi de cache d'armes?
3 images
Attentats de Paris et de Bruxelles: une école d'Houthalen a-t-elle servi de cache d'armes? - © Tous droits réservés

Le terrain d’une école d’Houthalen a-t-il servi de cache d’armes et d’explosifs pour la cellule terroriste de Paris et de Bruxelles ? C’est ce que soupçonnent les enquêteurs. L'hypothèse est reprise dans une note de la Sureté de l’État que des quotidiens flamands ont pu lire.

Un plan de l’école dessiné à la main a été retrouvé dans un ordinateur de Salah Abdeslam. On y reconnaît les rues qui longent l’école. On y voit aussi des flèches et des instructions qui indiquent un chemin à suivre. L’entrée du garage en question a été forcée.

Un autre élément mène vers cette école: le profil d’un homme qui travaillait autrefois près de l’école. Cet individu est mort en Syrie par la suite. Il avait des liens familiaux avec la cellule terroriste. Donc les enquêteurs pensent que le garage laissé un peu à l’abandon sur un terrain de l’école a servi de cache.

Mais cela reste une hypothèse, il n'y a pas de preuve formelle. Les perquisitions menées il y a un an n’ont rien donné. Les chiens de la police n’ont par exemple pas retrouvé de résidus, de traces d’explosifs.

Et puis, même si les armes ont transité par là, cela ne dit pas où elles se trouvent aujourd’hui. La police est convaincue que les terroristes n’ont pas utilisé tout le matériel lors des attentats de Bruxelles. Les enquêteurs poursuivent les recherches pour retrouver les pièces manquantes.

Newsletter info

Recevez chaque jour toutes les infos du moment

Recevoir