Attentat déjoué en France: Reda Kriket, condamné dans le "dossier Zerkani", interpellé

Projet d'attentat déjoué en France, un suspect, proche d'Abaaoud, interpellé
4 images
Projet d'attentat déjoué en France, un suspect, proche d'Abaaoud, interpellé - © Tous droits réservés

Jeudi a été interpellé en France, à Argenteuil, un homme soupçonné de projeter un attentat. Il s'agit de Reda Kriket, surnommé "le Français", condamné à 10 ans de prison en Belgique dans le cadre du dossier filière syrienne, dit "dossier Zerkani" en juillet 2015. Cet homme de 34 ans a habité à Ixelles.

Dans ce dossier, Khalid Zerkani avait été condamné à 12 ans de prison et Abdelhamid Abaaoud, coordinateur présumé des attentats de Paris, avait, lui, écopé d'une peine de 20 ans. Tous les deux avaient été condamnés par contumace. Ce dernier a été tué lors de l'assaut de la planque de Saint-Denis, consécutif aux attentats de Paris.

Kriket a joué un rôle de pourvoyeur de fonds et de receleur afin de financer les filières d'envoi de djihadistes. Il serait suspecté d'avoir joué un rôle similaire (soutien financier sur base de moyens issus d'activités criminelles) dans le cadre de projets d'attentats.   

Même si on ne peut pas, à ce stade, affirmer qu'il existe un lien clair entre Kriket et les protagonistes des attentats de Paris et de Bruxelles, il est acquis qu'il connaissait bien certains suspects et kamikazes.

"Un projet d'attentat en France, conduit à un stade avancé"

Les enquêteurs ont retrouvé des explosifs dans l'habitation d'Argenteuil mais également plusieurs kalachnikovs aussi et armes de poing, selon nos informations.

Les policiers de la Direction générale de la sécurité intérieure (DGSI, renseignement intérieur) ont mené cette "interpellation importante" jeudi matin, a annoncé dans la soirée le ministre français de l'Intérieur Bernard Cazeneuve, selon qui elle a permis "de mettre en échec un projet d'attentat en France, conduit à un stade avancé"."

"Opérations de déminage"

Jeudi soir, l'opération se poursuivait avec des perquisitions dans un immeuble d'habitation évacué de ses occupants à Argenteuil (banlieue nord de Paris). Une petite quantité d'explosifs, dont la nature n'a pas été précisée, a été retrouvée au domicile de l'homme interpellé, selon une source policière.

Des "opérations de déminage sont en cours afin que les policiers puissent procéder à la perquisition de l'appartement, du parking et des parties communes dans des conditions optimales", a expliqué Bernard Cazeneuve.

Un vaste périmètre de sécurité avait été mis en place, des voitures de police et des policiers en armes barrant l'accès à la rue et maintenant plusieurs dizaines de badauds à distance, selon une journaliste de l'AFP.

"Il évoluait au sein d'un réseau terroriste"

Reda Kriket est "suspecté d'être impliqué à haut niveau dans ce projet (d'attentat). Il évoluait au sein d'un réseau terroriste qui projetait de frapper la France", a expliqué le ministre de l'Intérieur dans une déclaration à la presse.

L'homme a été conduit dans les locaux de la DGSI pour y être entendu en garde à vue.

L'enquête, conduite depuis "plusieurs semaines", "a mobilisé d'importants moyens de surveillance physique et technique, ainsi qu'une coopération étroite et constante entre services européens", selon Bernard Cazeneuve.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK