Attentat du Musée juif: Nemmouche, "gravement malade", ne pourra pas assister à son procès

Attentat au Musée juif: Mehdi Nemmouche, gravement malade, ne pourra pas assister à son procès
Attentat au Musée juif: Mehdi Nemmouche, gravement malade, ne pourra pas assister à son procès - © DIRK WAEM - BELGA

Mehdi Nemmouche, auteur présumé de la tuerie du Musée juif, ne pourra pas assister à son procès pour raison de santé, ont expliqué ses avocats, Sébastien Courtoy et Henri Laquay.

Selon eux, il serait en train de perdre la vue et l'ouïe, et aurait de violents maux de tête. Ils réclament un véritable examen médical, refusé jusqu'ici par l'administration pénitentiaire, selon leurs dires.

"Notre client est probablement atteint d'une tumeur au cerveau. Il perd la vue et l'ouïe", a indiqué l'avocat. "Tout ce qu'on fait actuellement c'est lui prendre sa tension en lui faisant passer la tête à travers le passe-plat de sa cellule", a-t-il ajouté. Sans quoi, ils annoncent que Nemmouche ne se présentera pas à son procès.

"S'il est coupable, pourquoi trois ans d'enquête ?"

Concernant l'implication supposée de son client dans l'attentat du Musée juif de Bruxelles, l'avocat a déclaré : "Si sa culpabilité était si évidente, pourquoi a-t-il fallu trois années d'enquête ? Il y a, vous le savez, une autre personne dans ce dossier au sujet de laquelle un avis de recherche a été diffusé".

"Cette personne remet, quelques jours après les faits, un sac à monsieur Nemmouche. Soit c'est le sac qui contient les armes et Monsieur Nemmouche n'est dès lors pas le tireur soit cette personne lui a remis un sac de lingots d'or pour le remercier de lui avoir indiqué la route."

"Monsieur Nemmouche est dans l'incapacité de donner des informations sur cette personne qui est, vous l'aurez compris, une personne dangereuse. Et toutes ces choses sont sciemment sabordées par les autorités étatiques", s'est encore exprimé Me Courtoy.

Le 24 mai 2014, un homme entre dans le Musée juif à Bruxelles et fait feu, tuant quatre personnes. Le principal suspect, Mehdi Nemmouche, a admis être impliqué "d'une certaine manière", mais nie être l'auteur de l'attaque. Il est inculpé d'assassinat dans un contexte terroriste, et devait passer devant la Chambre du conseil ce jeudi. Le suspect avait déclaré souhaiter faire des déclarations devant les magistrats, alors qu'il avait toujours refusé de répondre aux questions des enquêteurs. La Chambre du conseil de Bruxelles doit décider devant quelle juridiction sera transmis le dossier.

Direct de David Brichard à la Chambre du Conseil (JT 13h)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK