Attentat artistique à Bruxelles

RTBF
RTBF - © RTBF

HMI aime frapper fort. Il va faire exploser son imaginaire avec quelques bombes ...de couleurs. Il va commettre ce qu'il appelle un "attentat artistique".

 

 

"C'est une image, c'est juste la métaphore, mais c'est à l'intérieur de moi que ça se passe. Simplement, voilà, j'ai explosé mon art, je l'ai sorti à la vue des gens qui me connaissent déjà depuis pas mal d'années", raconte HMI, artiste graffeur.

Cela fait trente ans en effet, que cet artiste attendait son exposition. Ses oeuvres n'étaient jusque-là appréciées que par le milieu (fermé) du hip-hop.

"C'est un tueur Hmi, c'est un tueur, rien d'autre à dire !" .

"C'est quelqu'un qui peint avec le coeur et si on regarde bien, chaque tableau, ce sont des personnages qui l'ont marqué lui personnellement dans sa vie, à des phases différentes de sa vie."

"Moi, j'aime beaucoup l'histoire derrière, c'est-à-dire que c'est un travail très personnel. Il a construit sa propre histoire, son propre identité aussi je crois et c'est ce qu'il veut montrer ici, je crois, au KVS avec cette expo."

Pour l'artiste, cette première exposition personnelle est "un rêve d'enfant probablement et l'aboutissement d'un travail de longue haleine et le bout du tunnel, la fin et le début de quelque chose."

La fin d'un travail de l'ombre, le début d'une reconnaissance qui resteront marqués par sa performance. Cet attentat n'aura pas manqué sa cible. A coup sûr, il aura touché les esprits.
Valéry Mahy

Exposition visible au KVS à Bruxelles jusque fin février, tous les renseignements à ces trois adresses :
- KVS : http://www.kvs.be/index2.php?page=program&discipline=6&vs_id=573
- Le site de l'artiste : http://prohibe.org/bookhmi
- Sa page facebook : http://www.facebook.com/hmicnn

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK