Astrophysique et cosmologie au menu du 26ème Conseil de Physique Solvay

L'hôtel Métropole où se réunit le 26ème Conseil de Physique Solvay.
L'hôtel Métropole où se réunit le 26ème Conseil de Physique Solvay. - © CORALIE CARDON - BELGA

C'est un événement pour la communauté scientifique. Il tombe en pleine période de distribution des prix Nobel, mais c'est à Bruxelles que ça se passe jusqu'à samedi. C'est le 26ème Conseil de Physique Solvay. Les scientifiques y débattent cette année d'astrophysique et de cosmologie. Des rencontres qui ont leur importance.

Si les tapis rouges du célèbre hôtel Métropole à Bruxelles se confiaient, ils livreraient les grands secrets de la science en marche, ils ont vu dans leurs salons feutrés la rencontre des plus éminents esprits, des plus brillants physiciens, des visionnaires du progrès de la créativité.

Les physiciens adorent cet endroit mythique. Albert Einstein, Marie Curie, Georges Charpak, Hendrik Antoon Lorentz, et bien sûr François Englert y ont travaillé. Les fauteuils de cuir ont accueilli pour des heures de discussions structurées tous les grands prix Nobel et beaucoup de participants internationaux invités sont en général les Nobel de demain.

On y parle pour ce 26ème congrès sous la direction du professeur Roger Blandford de l'université de Stratford : des étoiles à neutrons, des trous noirs de la matière noire, de la formation des galaxies...

François Englert, notre prix Nobel 2013, est de la partie. Un éminent spécialiste a préparé son exposé, les contradicteurs leurs réponses, la discussion est libre mais préparée.

Des auditeurs, des scientifiques belges ont pour mission de prendre note de tout ce qui est dit. Tout est minutieusement préparé par un comité scientifique basé à Bruxelles et si pas d’invitation pas de participation au Conseil de Physique Solvay. Pas de place pour la révolution en marche.

 

F. Baré

Et aussi

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK