Asterix sera éternel, selon son "père" Albert Uderzo

RTBF
RTBF - © RTBF

Le dessinateur d'Asterix, Albert Uderzo, qui aura 83 ans le 25 avril, prépare sa succession. Il a annoncé lundi dans les colonnes du Figaro qu'Asterix, qu'il a créé avec René Goscinny il y a cinquante ans, lui survivra.

"Je sens bien que mon héros est plus fort que moi. Ce serait égoïste de lui interdire de me survivre, mais je compte préparer ma succession le mieux possible" a-t-il déclaré.

Au départ pourtant, Albert Uderzo ne souhaitait pas qu'il y ait de nouvelles aventures d'Asterix après sa mort. "Je me rends compte aujourd'hui que c'était une erreur. Je crois que la fille de René Goscinny, Anne, pensait la même chose, mais n'osait pas me le dire", indique-t-il aujourd'hui.

Pour "mettre à l'abri" son héros, il s'est décidé à vendre ses parts dans les Éditions Albert René au groupe Hachette Livre. " Cela m'a fait beaucoup souffrir. Mais je me suis remis au travail. Les réjouissances autour du 50e anniversaire d'Astérix, l'exposition au Musée de Cluny, l'accueil des lecteurs : tout cela a contribué à me redonner le moral", a réagi le dessinateur français.

Albert Uderzo a confié au Figaro avoir une ou plusieurs idées de scénario pour la prochaine aventure d'Astérix. Depuis la mort de René Goscinny en 1977, il estime être le mieux placé pour savoir le travail que représente une nouvelle histoire d'Astérix. Souffrant depuis une quarantaine d'années d'un rhumatisme articulaire à la main droite, Albert Uderzo travaille avec des assistants.

 

Belga

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK