Assomption: pourquoi sommes-nous en congé le 15 août?

L'assomption célèbre l'élévation corps et âme de Marie au ciel
L'assomption célèbre l'élévation corps et âme de Marie au ciel - © Tous droits réservés

Le 15 août est un des dix jours fériés légaux en Belgique. Comme pour la grande majorité d’entre eux, il s’agit d’une fête religieuse. Pour les Chrétiens, le 15 août représente en effet l’Assomption, la montée au ciel de la Vierge Marie.

Comme l’explique le père Laurent de Villeroché, les premiers Chrétiens ont très vite tenu à célébrer les derniers moments de la mère de Jésus. Plus précisément, le 15 août célèbre à la fois la mort, la résurrection, l’entrée au paradis et le couronnement de la Vierge Marie.

Assomption – Ascension

On associe souvent l’Assomption de Marie à l’Ascension du Christ, une autre fête chrétienne célébrée le sixième jeudi après Pâques, un autre jour férié chez nous. Les mots sont similaires et évoquent tous deux la montée au ciel dans la gloire de Dieu.

Il ne s’agit pourtant pas tout à fait du même évènement. Laurent de Villeroché rappelle qu’assomption ne vient pas du verbe latin ascendere (monter, s’élever), mais bien du verbe assumere (assumer, enlever).

"L'’étymologie souligne l’initiative divine : Marie ne s’élève pas toute seule vers le ciel, c’est Dieu qui fait le choix de l’assumer, corps et âme, en la réunissant à son Fils sans attendre la résurrection finale, tant elle a su s’unir, corps et âme, à Lui dès sa vie terrestre", explique le prêtre français.

Les "Marie" sont, elles, mises à l'honneur en Outremeuse, à Liège (direct dans notre JT 13h):

A Liège, les Marie sont à l'honneur en cette veille d'Assomption. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK