Assassinat de Julie Van Espen: Steve Bakelmans reste en prison

Steve Bakelmans, principal suspect de l’assassinat de Julie Van Espen, reste en prison, selon son avocat. La chambre du conseil d’Anvers a décidé ce matin de le maintenir en détention préventive, confirmant le mandat d’arrêt délivré par le juge d’instruction.

Cette décision était prévisible car Steve Bakelmans est en aveux et il a déjà été condamné deux fois pour viol, en 2004 et en 2017. « L’absolue nécessité pour la sécurité publique » est le critère sur lequel se fonde généralement le maintien en détention préventive.

Je n’ai pas demandé la libération

Paul Van Rompaey, avocat du suspect, n’a pas plaidé sa remise en liberté devant la chambre du conseil. « Je n’ai pas demandé la libération. Il est important que monsieur Bakelmans continue de collaborer correctement à l’enquête. Pour le reste, ajoute l’avocat, je souhaiterais que ce dossier puisse être traité de manière sereine. C’est dans l’intérêt de toutes les parties concernées, qu’il s’agisse de la famille et des amis de mon client ou des proches de la victime. Je demande du calme et de la sérénité. Cela veut dire que, dans le futur, je n’ai pas l’intention de donner des interviews ou de faire des commentaires à la presse. »

Toujours présumé innocent malgré ses aveux, Steve Bakelmans est privé de liberté préventivement, pendant la durée de l’enquête et dans l’attente d’un procès. Pour la suite des investigations, le parquet indique qu’un collège d’expert se penchera sur l’état psychologique de Steve Bakelmans. Des recherches et comparaisons ADN viseront à déterminer s’il est impliqué dans d’autres affaires.

Les obsèques de Julie Van Espen, l’étudiante de 23 ans assassinée à Anvers, auront lieu le 18 mai à Schilde.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK