Arrivée du pape en Bolivie, deuxième étape de sa tournée latino-américaine

(Belga) Le pape François est arrivé mercredi en fin d'après-midi en Bolivie où il a été accueilli par le président Evo Morales, deuxième étape de sa tournée dans trois pays parmi les plus petits et les plus pauvres d'Amérique du Sud, a constaté un journaliste de l'AFPLe premier pape jésuite et latino-américain de l'Histoire arrive d'Equateur où il a conclu sa visite devant des milliers de fidèles et religieux réunis dans le sanctuaire indigène de la Vierge de El Quinche, à 30 kilomètres à l'est de Quito. Là, lors d'une rencontre avec des prêtres et évêques d'Equateur, le souverain pontife de 78 ans a demandé à l'Eglise de ne pas tomber dans l'"Alzheimer spirituel" en oubliant ses origines modestes. Le pape a atterri à l'aéroport de La Paz - El Alto, à plus de 4.000 mètres au dessus du niveau de la mer, où les autorités boliviennes, soucieuses de son bien-être, ont disposé des bouteilles d'oxygène si nécessaire. Le pape François, qui a souffert à 20 ans d'une grave pneumonie entraînant l'ablation partielle d'un poumon, pourra également disposer de feuilles de coca à mâcher, dans la plus pure tradition andine, afin de lutter contre l'altitude et la fatigue. Le souverain pontife a été chaleureusement accueilli au pied de l'avion par le président bolivien Evo Morales, qui ne tarit pas d'éloges sur son activisme social, affirmant "n'avoir jamais senti un pape aussi engagé et porteur d'un tel message de paix et de justice sociale". En raison de l'altitude, le pape ne restera que quatre heures dans la capitale bolivienne avant de s'envoler pour Santa Cruz (est), capitale économique du pays, à seulement 400 mètres d'altitude, où il arrivera dans la soirée. La seule messe de la visite papale en Bolivie, où sont attendus plus d'un million de personnes, se déroulera jeudi à Santa Cruz, d'où il repartira vendredi pour le Paraguay. Il conclura son déplacement en Amérique latine dimanche. (Belga)
Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK