Arrêter Doel 3 et Tihange 2: l'ASBL qui avait porté plainte déboutée

Doel
Doel - © ERIC LALMAND - BELGA

L'ASBL "Nucleaire stop kernenergie" a vu sa plainte contre Electrabel, demandant de suspendre l'exploitation des centrales Doel 3 et Tihange 2, déboutée.

Le tribunal a jugé la demande recevable mais non-fondée.

L'ASBL réclamait l’arrêt des deux réacteurs dans les cuves desquels des micro-fissures avaient été découvertes pendant l’été 2012. Elle contestait les conclusions de l’Agence fédérale de contrôle nucléaire (AFCN) sur lesquelles Electrabel s’est basé pour relancer les réacteurs.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK