Arabie: découverte des traces d'une civilisation vieille de 9000 ans

La grande mosquée à la Mecque en Arabie Saoudite
La grande mosquée à la Mecque en Arabie Saoudite - © SUZAN ESKANDAR (archives EPA)

L'Arabie saoudite a annoncé avoir découvert dans le Sud-Ouest les vestiges d'une civilisation vieille de 9000 ans qui savait déjà domestiquer les chevaux et avait recours à l'embaumement.

"Cette découverte révèle que les chevaux ont été domestiqués dans la péninsule arabique pour la première fois il y a plus de 9000 ans, alors que les études précédentes estimaient que la domestication des chevaux en Asie centrale remontait à 5000 ans", a indiqué le vice-président du Département des musées et antiquités, Ali al-Ghabban, lors d'une conférence de presse mercredi soir à Jeddah.

Les restes de cette civilisation ont été retrouvés près d'Abha, dans la province du Aassir qui faisait partie de l'Arabie heureuse dans l'Antiquité.

Une civilisation déjà très complète

Cette civilisation, à laquelle a été donnée le nom d'al-Maqar, savait déjà "embaumer les morts, d'une manière totalement différente des procédés connus" jusqu'alors, a indiqué Ali al-Ghabban.

Parmi les vestiges retrouvés figurent des statues d'animaux: de chèvres, de chiens, de faucons, mais aussi un buste de cheval d'un mètre environ, a indiqué Ali al-Ghabban, selon lequel "aucune statue d'animal d'une telle dimension remontant à cette époque n'avait jamais été trouvée dans le monde".

Les archéologues ont également retrouvé des pointes de flèches, des outils de pierre, des instruments de tissage et des mortiers pour piler le grain, ce qui témoigne du développement de cette civilisation.

Des travaux d'une équipe internationale publiés en janvier dernier ont estimé que la présence de l'homme moderne dans la Péninsule arabique pouvait remonter à 125.000 ans.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK