Après 29 ans en prison, Farid Bamouhammad demande l'euthanasie

Farid Bamouhammad souhaite être euthanasié
Farid Bamouhammad souhaite être euthanasié - © Archive Belga/ERIC VIDAL

Farid Bamouhammad est au bout du rouleau. Après 29 ans passés derrière les barreaux, il compte demander l'euthanasie. Cette demande n'a aucune chance d'aboutir. Mais il veut mourir, dit-il, pour ne plus souffrir en prison. C'est un témoignage et une information RTBF.

Farid Bamouhammad est le détenu le plus turbulent du royaume. Celui que certains ont parfois surnommé "Farid le fou" est incarcéré depuis 1985, presque sans interruption, pour meurtre, tentative de meurtre et tentative d'enlèvement.

Farid Bamouhammad veut demander le droit de pouvoir mourir : "J'ai passé tout ce temps dans les ténèbres, dans l'enfer, ça veut dire en prison. Ce qu'on a fait à moi, on ne l'a jamais fait à personne. Je préfère mourir. C'est contradictoire par rapport à ma maman, c'est contradictoire par rapport à l'amour que je voue à ma fille. C'est contradictoire par rapport à la vie que j'ai envie de mener."

Il peut bénéficier de congés pénitentiaires depuis 2008, et il est libérable sous conditions depuis juillet 2009. Au total, 8 rapports de psychiatres et de directeurs de prison lui sont favorables. Pourtant, toutes ses demandes de sortie ont toujours été rejetées.

"Espoir ultime"

Gérard De Coninck est l'ancien directeur de la prison de Lantin. Il est aussi devenu son confident au fil des ans et ce témoin évoque un "congé pénitentiaire qui était une demande, et presque un espoir ultime pour Farid pour commencer à espérer un geste de la société vis-à-vis de lui. Cela a été refusé par le ministère. A partir de là, il s’est naturellement très fort découragé. Et il s’est dit : ‘on ne veut pas me laisser sortir, c’est une façon de me tuer à petit feu. Je préfère mourir’. Et c’est cela qui justifie sa demande d’euthanasie".

"S’ils veulent me tuer, en réalité, qu'ils le fassent une fois pour toute, pourquoi pas ? Je vais être honnête avec vous. Pourquoi ils ne le font pas carrément ? Ils ont déjà essayé. Alors, allez-y ! Puisque maintenant je vais vous le demander. Et bien allez-y tuez-moi !" poursuit Farid Bamouhammad.

Longue procédure

Michel Dupuis, membre du Comité consultatif de bioéthique, rappelle qu'une telle demande doit répondre à de nombreuses conditions : "La procédure est très claire. S’il fait une demande, son médecin traitant doit vérifier l’état des souffrances physiques et/ou psychiques incurables, inapaisables. Il doit vérifier qu’il n’y a pas d’autre solution raisonnable. Il y aura une première consultation d’un collègue indépendant qui devra vérifier les mêmes choses. Puisqu’on n’est pas dans une fin de vie, il y aura une deuxième consultation, par un troisième médecin qui sera appelé à donner ses conclusions". Et, en finale, la décision serait prise par son médecin traitant.

C'est le désespoir qui pousse Farid Bamouhammad à exprimer sa volonté de mourir. Au total, il a été transféré 167 fois d'une prison à une autre. Il veut désormais s'en aller. Mais sa demande d'euthanasie n'entrerait pas dans le champ légal et n'aurait aucune chance d'aboutir.

A.L. avec Q. Warlop et R. Sadani

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK