Conditions de travail chez un sous-traitant: Apple à nouveau dénoncé

L'apple store de Shangaï
L'apple store de Shangaï - © FlickR/David

Des défenseurs des droits des employés ont marqué le lancement par Apple de deux nouveaux smartphones vendredi en appelant le géant américain à prendre des mesures contre un de ses sous-traitants chinois accusé d'exploiter son personnel.

Les Etudiants et universitaires contre les agissements répréhensibles en entreprise (Sacom), association basée à Hong Kong, ont accusé le fabricant de verre pour écran tactile Lens Technology de se rendre coupable d'heures supplémentaires forcées et de retenues sur salaires tout en mettant en danger la santé de ses employés. L'association a mené l'enquête pendant des mois dans trois des usines de la société chinoise.

Poussière, bruit, eau polluée

L'association cite des cas d'ouvriers travaillant un mois durant sans jour de repos et de salaires non versés pendant des semaines. Lens Technology ne verse pas ses cotisations sociales, ajoute Sacom. "Poussière, bruit, eau polluée, substances chimiques, sont des problèmes récurrents dans les ateliers", accuse aussi l'association. La direction "ne sait pas si ses employés sont bien protégés ou non".

Ni Apple ni son sous-traitant chinois n'étaient joignables dans l'immédiat.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK