Appel aux gouvernements : le conseil international des infirmières demande les données sur les décès et les infections du personnel infirmier

Appel aux gouvernements : fournissez les données sur les décès et les infections du personnel infirmier
Appel aux gouvernements : fournissez les données sur les décès et les infections du personnel infirmier - © YORICK JANSENS - BELGA

Combien d’infirmières et infirmiers ont été infectés par le COVID-19 ou en sont décédés dans le monde ? Cette information n’est pas disponible. Il ne s’agit que d’une estimation partielle. En effet, le Conseil international des infirmières ne dispose pas de toutes les données. Il lance donc un appel pressant aux gouvernements du monde entier pour récolter des données précises sur les infections et les décès dans la profession.

Pas de recensement systématique

Il n’existe pas, au niveau mondial, de recensement systématique et normalisé du nombre d’infirmières et de personnels de santé ayant contracté la maladie ou y ayant succombé. Mais le CII a lancé une analyse sur la base des rares données fournies par les associations nationales d’infirmières qui en sont membres, de chiffres officiels, ou de publications dans les médias : à ce stade, plus de 230.000 personnels infirmiers ont contracté la maladie, et plus de 600 infirmières et infirmiers ont succombé au virus.

Howard Catton, le Directeur général du CII, demande ces informations depuis plusieurs semaines. Elles sont en effet essentielles :" Faute de ces données, nous ne connaissons pas le coût réel de la COVID-19, ce qui nous rendra moins à même d’affronter les prochaines pandémies."


►►► À lire aussi : Coronavirus : vif émoi, après le décès d’une jeune infirmière de 30 ans dans le Limbourg

L’inexistante liste du personnel soignant mort du coronavirus en Belgique

Personnel soignant : combien sont morts du coronavirus en Belgique ?


 

L’analyse du CII montre que 7% en moyenne des cas de COVID-19 dans le monde concernent des infirmières et des personnels de santé. Cela signifie que ces agents de santé courent un risque personnel important, de même que les patients dont ils s’occupent.

Extrapolation

En extrapolant à l’ensemble des pays la proportion de 7% calculée par le CII, il est à craindre que, sur les plus de six millions de cas de COVID-19 recensés dans le monde, quelque 450.000 concernent des infirmières et d’autres personnels de santé. Mais encore une fois, c’est une extrapolation, faute de données disponibles ;

La proportion d’infirmières et d’autres personnels de santé parmi les personnes infectées varie fortement selon les pays. Or, de nombreux pays ne collectent pas de données à ce sujet, ce qui rend extrêmement difficile d’établir des comparaisons internationales pertinentes.

Les données récoltées permettront d’expliquer la variation du taux d’infection chez les infirmières selon les pays, tout comme la variation des décès.

'Le Directeur général du CII, Howard Catton, souligne que "à l’heure actuelle, le métier d’infirmière semble être l’un des plus dangereux au monde. Nous avons besoin que chaque pays collecte les données qui nous permettront d’expliquer des écarts qu’un simple coup d’œil sur les chiffres permet de constater. Alors seulement, nous apprendrons comment assurer au mieux la sécurité de nos infirmières et éviter que ces terribles statistiques ne se reproduisent à l’avenir. " 

 

Journée internationale des Infirmières: JT du 12/05/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK