Appel à la prudence face à l'ouragan Florence qui fait de nouvelles victimes

L'ouragan Florence ravage la Caroline du Nord et du Sud avec des vents de plus de 110 km/h. Le bilan provisoire s'élève à l'heure actuelle à 5 morts et des dizaines d'habitants sont pris au piège. Dans la ville de portuaire de Wilmington, les bourrasques ont arraché des pylones et des arbres qui ont pris la vie d'une femme et de son bébé.

Le vent n'arrête pas les plus courageux

Ce bilan n'arrête pas les plus téméraires qui veulent "vivre l'expérience d'une tempête". C'est le cas de Robert, un habitant d'Atlanta, envoyé sur les lieux par une société de nettoyage : "C'est mon premier ouragan, se réjouit-il au micro de France Info, je voulais voir ce que ça fait d'être dans des rafales de vent à 150 km/h". Cet homme prévient tout de même qu'il faut être vigilant, des débris volent et peuvent vous frapper et vous blesser sérieusement.

Un comportement qui dénote avec les recommandations de Roy Cooper, gouverneur de Caroline du Nord. Selon lui, il faut prendre cette tempête au sérieux. Il rappelle un conseil essentiel : "s'abriter dans un endroit sécuriser et y rester", pour éviter les risques inutiles.

Perte de puissance

L'ouragan Florence a été rétrogradé au rang de tempête tropicale. Les vents qui soufflaient à 150 km/h se sont affaiblis. La dangerosité de ce phénomène naturel provient principalement de sa vitesse de déplacement, très lente, qui accroît les dégâts.

Par ailleurs, la maison blanche a annoncé que le Président américain Donald Trump se rendra sur place la semaine prochaine.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK