Anvers: le vol de test d'un drone entre deux hôpitaux a été réalisé avec succès

Le drone qui a été utilisé pour le test
Le drone qui a été utilisé pour le test - © KRISTOF VAN ACCOM - BELGA

Pour la première fois, un drone a volé jeudi entre deux hôpitaux à Anvers, indiquent vendredi les deux établissements concernés, le GZA Sint-Augustinus et l'UZA. Ce test aurait dû avoir lieu la semaine dernière en présence du roi Philippe mais les conditions météorologiques étaient alors trop mauvaises, selon les partenaires réunis au sein de l'Helicus Aero Initiatief.

L'objectif est à terme de développer un écosystème de vols de drones entre les hôpitaux d'Anvers. Ces engins transporteraient alors des préparations pharmaceutiques et des échantillons de sang, d'urine et de tissus humains entre les différents campus.

Le tout premier vol de test a pu finalement avoir lieu jeudi. L'appareil a décollé du toit du GZA Sint Augustinus à Wilrijk pour atterrir 3 minutes et 32 secondes plus tard sur celui de l'UZA à Edegem. Le drone a volé sur une distance de 2,17 kilomètres à vol d'oiseau, à une hauteur de 90 mètres.

D'après les différents partenaires, ce projet de drones est particulièrement intéressant étant donné que les hôpitaux travaillent de plus en plus en réseaux. "La mobilité est dès lors un défi toujours plus grand, surtout dans une ville au trafic dense comme Anvers", estime Willeke Dijkhoffz, administrateur délégué du GZA. "Avec cet écosystème innovant, nous voulons répondre à la demande croissante de transport interne efficace."

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK