Antarctique: la station polaire Princesse Elisabeth intéresse la Chine

Lors de la mission princière en Chine fin octobre, plusieurs partenariats seront signés. 

Concrètement, les recherches menées à la station vont déboucher sur trois accords qui seront officiellement signés le 29 octobre. "La délicate question de la rétribution chinoise à la Belgique pour ces services scientifiques reste cependant encore à régler d'ici là", précise le quotidien.

Le premier accord concerne l'administration fédérale de la Politique scientifique (Belspo) et la State Oceanic Administration choinoise en matière de sciences polaires. Le deuxième partenariat, concernant la logistique polaire, sera conclu entre le Secrétariat polaire et l'Institut de recherche polaire chinois. Le dernier accord sera signé entre la Fondation polaire internationale (IPF) et la Chinese Artic & Antartic Administration sur le thème de l'éducation.

Ce dernier partenariat permettra de transmettre, à partir de l'exemple de la station "0 émission" des Belges, le goût pour la science du climat et l'environnement aux jeunes Chinois.

Belga
Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK