Anorexie et boulimie: un numéro vert pour informer et aider à s'en sortir

Un numéro vert pour les maladies alimentaires. C'est l'initiative lancée par l'asbl Anorexie et boulimie Ensemble. Un numéro d'appel pour venir en aide aux centaines de familles qui, chaque année, se retrouvent brutalement confrontées à cette maladie contre laquelle, elle sont souvent démunies.

Et ce numéro c'est le 067 22 21 20.

On recense chaque année en Belgique 1250 nouveaux cas de ces troubles de l'alimentation qui peuvent devenir mortels. On estime que 5% de la population en souffre, dont une grande majorité d'adolescents. Mais avec une meilleure information et de la vigilance, on peut en guérir aujourd'hui.

Si vous voyez votre enfant perdre du poids rapidement, refuser de s’alimenter ou, au contraire, se gaver de nourriture, attention ce sont peut-être les premiers symptômes de troubles alimentaires qui peuvent devenir graves.

C'est pour cela que Nathalie Decaux la fondatrice de l'association - mise sur pied avec deux anciens anorexiques et deux psychologues - a créé un numéro d’appel pour aider les parents ou les proches qui découvrent ces symptômes.

"C’est vraiment un outil de première ligne pour que les gens soient orientés facilement, rapidement. Tous les gens qui participent à la ligne, les professionnels ou les personnes qui travaillent dans les associations, sont des gens qui sont formés, qui connaissent très bien les troubles alimentaires", explique-t-elle.

Le diagnostic doit être posé très rapidement

Il s'agit d'un outil "très utile" estime le docteur Simon, psychiatre et directeur du Centre thérapeutique Le Domaine à Braine-l’Alleud.

"Le diagnostic doit être posé très rapidement et l’engagement dans le traitement rapidement. D'où l’importance de la vigilance des parents de leur donner la possibilité de téléphone à un numéro vert, de s’adresser à des associations de parents, ou de contacter des professionnels", confirme le psychiatre.

Aujourd’hui, on parvient à guérir 80 % des patients atteints d’anorexie ou de boulimie et cela grâce à des thérapies familiales, une prise en charge précoce et surtout une bonne information. D'où tout l'intérêt de ce numéro vert. L'anorexie aujourd'hui, ce n’est plus une fatalité.

L'association organise également des permanences les lundi, mercredi et vendredi de midi à 14h.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK