Anne Sinclair et DSK ripostent aux rumeurs sur leur couple

Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair veulent protéger leur vie privée
Dominique Strauss-Kahn et Anne Sinclair veulent protéger leur vie privée - © AFP / Johanna Leguerre

La journaliste française Anne Sinclair et son époux Dominique Strauss-Kahn, ex-patron du Fonds monétaire international (FMI), ont riposté ensemble à des articles sur l'impact de l'affaire de proxénétisme du Carlton sur leur couple, menaçant d'aller en justice pour défendre leur vie privée.

Dans un communiqué transmis à l'AFP, leurs avocats dénoncent le "voyeurisme le plus détestable" et des "dérapages inquiétants quant au respect des principes élémentaires des droits de la personne".

Désormais épaulés par leur confrère Richard Malka, spécialiste du droit de la presse, Mes Frédérique Baulieu et Henri Leclerc s'en prennent à ceux qui portent notamment atteinte à la vie privée "en fantasmant (...) sur les prétendues intentions ou les états d'âme allégués" du couple "sous couvert d'hypothétiques déclarations de tiers courageusement dissimulés derrière un anonymat revendiqué".

Cette ferme riposte intervient après des articles faisant état de tensions au sein du couple, nées des développements de l'affaire du Carlton, dans laquelle apparaît le nom de l'ancien favori socialiste à l'élection présidentielle.

"C'est une chose que des juges mènent une instruction, c'en est une autre que des journalistes mènent une sorte d'inquisition. Au nom de DSK et Anne Sinclair, je lance un appel à la responsabilité et au calme", a exhorté Me Malka.

Selon RTL, un "conseil de famille" a été réuni dimanche pour organiser la riposte.

Comme pour démentir les rumeurs de séparation, des photographies publiées ce week-end montrent le couple signant ensemble un autographe à un badaud, après un repas au restaurant vendredi.


Belga