Amsterdam: des appartements "halal", avec espaces séparés

Un coin séparé pour les hommes et les femmes
2 images
Un coin séparé pour les hommes et les femmes - © RTBF

Une société publique de logements a rénové un de ses complexes d’appartements sociaux de la banlieue d’Amsterdam en adaptant 188 d’entre eux aux besoins des locataires musulmans.

Lors de la rénovation, la société "Eigen Haard" a fait intégrer un placard à chaussures dans le hall d’entrée de ces logements et il y a désormais un robinet spécial pour les ablutions. La cuisine-salle à manger est séparée du salon par des portes coulissantes opaques, afin de séparer l’espace pour les hommes de celui pour les femmes. Chaque appartement est équipé d’une antenne satellite qui permet de regarder 800 chaînes de télévision étrangères. Tous les habitants de l’immeuble ont pu donner leur avis sur les aménagements à apporter.

La société de logement "Eigen Haard" justifie cette initiative par le fait que 85% de ses habitants sont de religion musulmane. Mais elle est critiquée par certains conseillers communaux selon lesquels cela pourrait nuire à l’intégration. Le spécialiste néerlandais de l’intégration Han Entzinger, interrogé par Het Parool, trouve que cette initiative est sympathique, mais il met en garde contre la ghettoïsation.

Or il faut constater que la population s’est diversifiée depuis les travaux car les appartements sont ouverts à tous. Pour le responsable de la communication de la société "Eigen Haard" l’étiquette de "logement halal" est excessive. Pour les concepteurs du projet, cette polémique est un signe que la multiculturalité est un sujet très sensible aux Pays-Bas.

A.L. avec A. Capelle

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK