Allergies au pollen et coronavirus : c'est grave docteur ?

Allergies au pollen et Covid-19 : c'est grave docteur ?
Allergies au pollen et Covid-19 : c'est grave docteur ? - © PHILIPPE HUGUEN - AFP

Depuis quelques jours, certains le sentent. Le nez chatouille, les yeux gratouillent, les allergies sont de retour. Et l’Institut de santé publique Sciensano l’a confirmé lundi : la saison du pollen de bouleau a bien débuté en Belgique. Elle devrait durer cinq semaines.

Les personnes allergiques et les patients atteints par le Covid-19 partagent une série de symptômes : le nez qui coule, quinte de toux, fatigue. Pour le docteur Renaud Louis, professeur de pneumologie et chef du service de pneumologie du CHU de Liège, il ne faut pas confondre les deux affections. "Le sentiment de chatouillement des yeux et du nez, c’est l’allergie. La fièvre, par contre, c’est l’infection virale", détaille-t-il.

Continuer son traitement

Michel Cymès, médecin français habitué des plateaux télé, a évoqué une autre relation entre allergies et Covid-19. Dans une chronique radio, il explique que les personnes allergiques présentent plus de risques face au Covid-19 et les invite à poursuivre leur traitement à base d’antihistaminique.

Alors pourquoi les personnes allergiques seraient-elles plus fragiles face à ce virus ? Selon Michel Cymès, l’histamine sécrétée chez les personnes allergiques (ce qui provoque les chatouilles et les gratouilles) viendrait contrecarrer l’action des globules blancs qui luttent contre le virus.

Attention aux voies respiratoires

Le professeur Renaud Louis du CHU de Liège avance une étude chinoise dont les conclusions sont différentes. Cette étude publiée dans une revue d’allergologie européenne rapporte que sur 140 cas de pneumopathie infectieuse virale hospitalisés, il n’y a aucun allergique et aucun asthmatique. "Il est trop tôt pour avoir une vue définitive, mais en tout cas ceci suggère que les allergiques et les asthmatiques ne sont pas particulièrement sujets à développer l’infection", analyse Renaud Louis.


►►► À lire aussi : Toutes les infos sur le coronavirus


L’univers médical ne connaît pas encore assez bien le virus et ses multiples conséquences sur la santé. Mais certaines personnes allergiques ou asthmatiques présentent des voies respiratoires plus fragiles. L’infection au Covid-19 pourrait donc avoir des conséquences plus graves avec des complications plus sévères.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK