Alimentation : les prix augmentent jusqu'à 20%

Alimentation : les prix augmentent jusqu'à 20%
Alimentation : les prix augmentent jusqu'à 20% - © Jonas Hamers - BELGAIMAGE

Vous l’avez peut-être remarqué en faisant vos courses, le prix de beaucoup de produits de base a augmenté par rapport à l'année passée à la même période. L'association de consommateurs Test Achats et le SPF Économie ont analysé les prix de plusieurs produits de base. Les oeufs, le beurre, les sodas et l'huile d'olive sont les produits les plus touchés par cette augmentation des prix. Dans certains cas, l'augmentation atteint jusqu'à plus de 20%.

Les oeufs et le beurre

Prenons les oeufs : il y a un an, pour 6 oeufs, on payait 1,50€. Désormais, on paie 1,95€, soit une augmentation de plus de 22%. Le responsable de cette augmentation, c'est la crise du Fipronil. L'été dernier, des millions d'oeufs ont été détruits et des poules tuées. La production a donc fortement baissé, mais la demande est restée la même. C'est une simple application de la loi de l'offre et la demande. Les prix augmentent.

Prenons un autre exemple : le beurre. On est passé de 1,90 à 2,30€, soit une augmentation de plus de 18%. L'Asie et plus spécifiquement la Chine sont de gros clients. Ils viennent renforcer la demande, mais l'offre, quant à elle, reste constante, voire en baisse. Le prix augmente donc.

Les sodas et l'huile d'olive

Pour les sodas et l'huile d'olive, les causes de l'augmentation du prix sont conjoncturelles. Le prix des boissons sucrées a augmenté à cause de la "taxe soda" du gouvernement fédéral. Une taxe qui doit encourager les consommateurs à se tourner vers des boissons plus saines. Et ça se sent au niveau du portefeuille. Pour 6 bouteilles de Coca, on payait il y a un an 11,50€. Désormais, il faut débourser 1€ de plus.

Un autre produit a connu une forte augmentation, c'est l'huile d'olive. Ici, ce sont les conditions météo autour du bassin méditerranéen qui sont en cause. Sécheresse en Grèce et en Italie, innondations en Espagne...

Pour le SPF Économie, ce sont ces augmentations de prix dans le secteur de l'alimentation qui ont poussé l'inflation à la hausse.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK