Alerte Ebola: le cas suspect de Brussels Airport s'avère négatif

La passagère a été immédiatement prise en charge par une équipe de professionnels.
La passagère a été immédiatement prise en charge par une équipe de professionnels. - © Tous droits réservés

Une femme d'une soixantaine d'année en provenance de Sierra Leone et présentant les symptômes du virus Ebola a été isolée des autres passagers lundi matin à l'aéroport de Bruxelles. Elle se rendait en Grande-Bretagne. La procédure d'urgence a été déclenchée : cette personne a été immédiatement prise en charge par une équipe de professionnels et transférée à l'hôpital Saint-Pierre à Bruxelles. Les analyses ont révélé en soirée qu'elle n'était pas porteuse du virus.

"Un cas suspect d'Ebola a été signalé à bord d'un vol de Brussels Airlines en provenance de Freetown", explique Florence Muls, porte-parole de Brussels Airport.

Elle précise avoir que la procédure "classique pour ce type de cas" a été appliquée: "Médecins, ambulance et pompiers ont été dépêchés sur place et le passager a été pris en charge par l'équipe médicale".

L'alerte a été donnée dans la nuit de dimanche à lundi dans l'avion, qui a atterri à 4 heures ce lundi matin. La passagère a commencé à présenter des symptômes, elle "se sentait mal et a vomi pendant le vol". Le personnel de bord a donc décidé d'enclencher la procédure d'urgence.

Les résultats des analyses sont négatifs

Les hôtesses ont décidé d'isoler cette personne du reste des passagers, avant d'avertir les autorités sanitaires belges. "Heureusement, on avait deux médecins de MSF à bord qui se sont occupés de la passagère, ont pris sa température, et il n'y avait pas de fièvre", a précisé Kim Daenen, porte-parole de Brussels Airlines.

Une fois au sol, une équipe médicale était sur le tarmac de l'aéroport. Elle a emmené la malade à l’hôpital Saint-Pierre, à Bruxelles, à bord d'une ambulance.

Malgré l'absence de fièvre, les autres passagers, ceux qui ont été en contact direct avec le malade dans l'avion, ont dû passer un check up médical à l'aéroport. Le personnel de bord également.

L'appareil a lui aussi été mis en quarantaine, bagages compris. Les opérations de nettoyage étaient suspendues jusqu'à l'annonce des résultats des analyses sur cette patiente, lesquels sont tombés en soirée.

"Les analyses des échantillons, effectuées par l'Institut de Médecine Tropicale, confirment que cette patiente n'est pas contaminée par le virus Ebola", confirme le SPF Santé publique.

"Les autorités belges continuent de suivre de très près l'évolution de cette flambée épidémique tant au niveau national qu'à l'échelle internationale", a conclu le service public.

RTBF

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK