Alerte à une nouvelle arnaque: des escrocs vous proposent des investissements alléchants en bitcoins ou en or

Alerte à une nouvelle arnaque: des escrocs vous proposent des investissements alléchants en bitcoins ou en or
Alerte à une nouvelle arnaque: des escrocs vous proposent des investissements alléchants en bitcoins ou en or - © becon - Getty Images

La police fédérale a lancé, ce mercredi, une alerte concernant d’importantes escroqueries menées actuellement sur le net. Une alerte lancée, conjointement, avec les autorités françaises.

L’arnaque est assez classique mais très efficace. Les victimes sont contactées par téléphone et se voient proposer des investissements très intéressants sur les bitcoins, les diamants ou l’or. L’interlocuteur promet des plus-values de 5 à 35%. De quoi se méfier.

Mais certaines personnes se laissent séduire et croient investir leur argent en se rendant sur des sites internet qui sont gérés par les malfaiteurs. Lorsque "l’investisseur" se rend compte de son erreur, il est trop tard. Son argent est passé d’un compte bancaire à un autre et a disparu.

Piste israélienne

L’enquête menée par les polices belge, française, israélienne a permis d’arrêter un franco-israélien qui est suspecté d’être le chef de ce réseau. L’homme de 45 ans avait déjà condamné en 2012 pour fraude à la taxe carbone. Mais le réseau continue de fonctionner, ce qui explique la mise en garde lancée cet après-midi.


►►► A lire aussi : "Relax. Réfléchissez deux fois avant de cliquer": le Centre pour la Cybersécurité lance sa campagne annuelle


Pour le moment, 85 victimes ont été recensées en France et en Belgique mais les plaintes continuent d’affluer. Les malfaiteurs auraient réussi à s’emparer de près de 6 millions d’euros.

Les rendements miracles n’existent pas

Cette affaire est l’occasion de rappeler que les rendements miracles doivent inciter à la plus grande prudence, surtout lorsqu’ils sont proposés par téléphone, par mail ou via le net. Les systèmes pyramidaux existent depuis la nuit des temps et l’on ne compte plus le nombre de naïfs qui ont tout perdu en croyant réaliser un investissement extraordinaire. En attendant, l’enquête continue. Elle est menée en Belgique par le parquet fédéral.

Hausse des fraudes financières

A noter que la FSMA, l’autorité des services et marchés financiers, a annoncé une hausse de 23% des notifications pour fraude, soit 1227 cas. Parmi ceux-ci, 348 plaintes concernaient des systèmes pyramidaux et 167 des problèmes de cryptomonnaies comme le bitcoin.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK