Plan catastrophe levé à Zaventem: les deux avions ont atterri, pas de menace sérieuse

Alerte à la bombe à bord de deux avions devant atterrir à Zaventem
2 images
Alerte à la bombe à bord de deux avions devant atterrir à Zaventem - © Archive Belga

Une pré-alerte à la bombe été lancée mercredi en début de soirée au sujet de deux vols devant atterrir à l'aéroport de Bruxelles. Mais après enquête, le Parquet fédéral considère que la menace n'était "pas sérieuse".

Les deux avions ont entre-temps pu atterrir en toute sécurité.

Des informations issues des réseaux sociaux

L'information concernant une possible menace a été transmise aux services compétents via la coopération internationale des services belges. Il s'agirait d'informations trouvées sur les réseaux sociaux. 

Selon le porte-parole du ministre de l'Intérieur Jan Jambon, "actuellement, il n'y a pas de menace concrète". Le porte-parole du ministre insiste : il ne faut pas céder à la panique. "Des mesures de sécurité n'ont pas été prises et il n'y a pas de réunion de la cellule de crise."

"Quelques mesures" ont été prises vers 19 heures, a toutefois annoncé le Parquet fédéral sans préciser lesquelles et plan catastrophe médical a été déclenché. Le Parquet fédéral estimait alors la menace "suffisamment sérieuse" pour prendre des mesures. 

Par contre, l'équipe d'intervention rapide de la Croix-rouge a rapidement annoncé qu'elle n'est plus en pré-alerte. 

Retour à la normale

Tout est donc rentré dans l'ordre à Brussels Airport, les avions volent normalement à l'aéroport.

Sur le site Flightradar, on constate qu'un avion reliant Nador (Maroc) à Bruxelles a atterri à Toulouse à 18h15 à cause d'un passager malade à bord. L'avion est reparti de Toulouse vers 19h35 et doit atterrir à Bruxelles peu après 21h00.

"Durant la soirée, il y a eu des menaces impliquant deux vols de SAS", a indiqué la porte-parole de la compagnie scandinave SAS à l'agence allemande DPA. Il s'agissait selon elle d'un vol en provenance d'Oslo en Norvège et d'un autre en provenance de la capitale suédoise Stockholm. Les avions ont atterri sans encombre, précise la porte-parole. Enfin, selon la chaîne de télévision suédoise SVT, SAS ne modifiera pas son plan de vol vers Bruxelles.

Le vol de SAS en provenance d'Oslo a donc atterri sans problème vers 20 heures à Bruxelles.

Selon un journaliste de Woestijnvis/Proximus TV Bart Raes qui voyageait à son bord, son pilote aurait reçu l'alerte 20 minutes avant l'atterrissage et les passagers ont été informés une fois l'avion arrivé à la porte de débarquement. Les passagers ont pu débarquer après une attente de 10 minutes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK