Ainsi naquit le chicon

RTBF
RTBF - © RTBF

Un légume, ça se trouve normalement dans la nature. Mais le chicon, non! C'est un légume qui n'existe pas à l'état sauvage. Il a vraiment été créé par l'homme. Avec, comme toujours dans ces cas-là, une petite part de hasard…

On raconte que le chicon serait né exactement en même temps que la Belgique, au moment de la Révolution, en septembre 1830. A l'époque, on cultivait beaucoup la chicorée. Lorsque la révolution éclate, un paysan de Schaerbeek décide de mettre son stock de chicorée à l'abri, dans sa cave. Et pour qu'il soit bien protégé, il recouvre le tout d'une petite couche de terre. Les jours passent, les choses se calment. Et lorsque notre homme redescend dans sa cave, il découvre que ses chicorées ont produit un étrange feuillage blanc. Qu'il va donc appeler witloof - blanche feuille, si l'on traduit littéralement. Ce serait donc l'origine du chicon.

Officiellement, pourtant, c'est le jardinier chef du Jardin botanique national, un cetain Frans Bresiers qui est l'inventeur du chicon. A l'époque, Schaerbeek était à la campagne et le Jardin botanique national (qui se trouve aujourd'hui à Meise) se trouvait en plein centre de Bruxelles, sur ce site qu'on appelle toujours le Botanique d'ailleurs, près de la Gare du Nord.
Dans ce Jardin, on collectionnait des plantes en tous genres. Le jardinier en chef, apprenant que la chicorée produirait des feuilles blanches, va faire toute une série de tests. Il comprend assez vite que si le chicon est blanc, c'est parce qu'il a poussé dans le noir. En fait, l'absence de lumière empêche la photosynthèse. Donc sans chlorophylle, les feuilles ne sont pas vertes comme dans tous les autres végétaux, elles sont blanches.

Les paysans en consomment très rapidement, mais le travail de Frans Bresiers, le travail du Jardin botanique national va consister à transformer ces pousses blanches nées du hasard (donc irrégulières) en un véritable légume. Plus gros, bien ferme, avec des feuilles bien serrées Un peu moins amer aussi. Tout ça, c'est un travail de sélection, puis la mise au point des techniques de culture, de forçage. Cela va prendre plusieurs dizaines d'années puisque les premiers witloofs apparaissent sur les marchés de Bruxelles en 1867.

Witloof 'est la toute première appellation. Flamande, populaire. Chicon, c'est une appellation que l'on doit à Frans Bresiers. En fait, il reprend le nom scientifique latin de la chicorée, cichorium, et c'est à partir de là qu'il crée le mot chicon.

Les Belges restent les plus gros mangeurs de chicons au monde: 8 kg par an et par habitant, paraît-il. C'est pas mal

[Si les premiers chicons ont poussé à Schaerbeek, la culture s'est ensuite déplacée avec l'urbanisation. Evere a longtemps été la patrie du chicon. Puis une bonne partie du Brabant flamand. C'est toujours le cas à plusieurs endroits, notamment à Kampenhout où l'on peut d'ailleurs visiter un musée du chicon.]

 

 d'après Ch. Masuy

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK