Agriculteur d'Houffalize: "Ce qui a été dévoilé est scandaleux pour un produit qui au départ est de qualité "

Alors que les employés divulguent des témoignages accablants sur les pratiques au sein de Veviba, des éleveurs haussent le ton. Un agriculteur et sa famille installée à Houffalize poussent un coup de gueule quant à la situation.

Pierre-Olivier Jonkeau, 25 ans, a repris une partie de l'exploitation familiale. Il est choqué par le scandale Veviba, où il a encore apporté un bœuf ce lundi :"Je crois que bon nombre d'agriculteurs dans la région et en Wallonie considéraient cette entreprise comme digne de confiance. Aujourd'hui la confiance est rompue. Tout ce qui a été dévoilé est assez scandaleux pour un produit qui est à la base de qualité. C'est l'appât du gain qui a rôdé l'affaire."

Son père, Eric Jonkeau, craint les répercussions que pourraient avoir cette affaire, le secteur étant déjà affaibli. "Le consommateur n'entend parler que de scandales à répétitions. Les agriculteurs doivent prouver, et on le fait, qu'on ne produit que de la qualité. On signe un document qui certifie sur l'honneur que la bête n'a reçu aucun traitement antibiotique, mais après, ce n'est plus de notre ressort."

Le circuit-court comme solution

Certains agriculteurs se lancent alors dans le circuit-court pour éviter tout intermédiaire avec le consommateur. Depuis deux ans et demi, Claudine Jonkeau, la mère de famille s'est par exemple lancé dans l'aventure. À la ferme, elle vend des produits laitiers. Ils ont déjà pensé à installer une boucherie, mais les contraintes sont énormes. "Une fois qu'on s'est installé et que l'activité a démarré, la contrainte est encore là : il y a une série d'analyses et de contrôles", témoigne-t-elle. 

Selon elle, le problème est que le petit producteur ne doit pas être comparé à la grande distribution. Pourtant, d'année en année, les clients sont de plus en plus en demande. Aujourd'hui, 1 Belge sur 2 accorde de l'importance au circuit-court pour s'alimenter.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK