Affaire Hakimi: quinze ans de prison requis contre Marwane Hammouda

Affaire Pauwels: quinze ans de prison requis contre Marwane Hammouda
Affaire Pauwels: quinze ans de prison requis contre Marwane Hammouda - © JEAN-LUC FLEMAL - BELGA

Le procureur fédéral a poursuivi lundi son réquisitoire dans le cadre des home-invasions perpétrés en Hainaut et dans le Brabant wallon entre 2015 et 2017. Après avoir requis 20 ans et 2 ans de prison contre Farid Hakimi, il a requis 15 ans contre Marwane Hammouda.

Le tribunal correctionnel de Charleroi avait estimé que, dès l'instant où le chef d'enquête s'était amouraché de la compagne de M. Hammouda, il avait privilégié ses intérêts personnels à l'enquête, comme l'avait plaidé Me Courtoy en première instance.

Pour le ministère public, la thèse exposée par la défense était paradoxale car d'un côté, il y aurait eu un marché au sujet de l'octroi du bracelet électronique, et donc d'une détention chez lui, et de l'autre une volonté d'écarter un rival amoureux en le laissant en prison.

Pour le ministère public, Marwane Hammouda a participé à plusieurs faits de violence et une peine de quinze ans de prison doit être prononcée.

Le ministère public a requis 7 ans de prison contre Aziz Ali et une peine de 12 ans contre Rachid Toto, tous deux acquittés par le tribunal correctionnel.

Enfin, il a requis cinq ans de prison ferme contre Jamal Ennif, l'homme qui a joué les intermédiaires entre Stéphane Pauwels, Vanessa Colassin et les hommes qui ont commis une violente attaque à main armée dans une villa de Lasnes en 2017. Mardi matin aura lieu l'instruction d'audience et les plaidoiries des parties civiles.

Sur le même sujet: JT 14/09/2020

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK