Affaire Dutroux: comment se déroule une expertise psychiatrique ?

Le tribunal d’application des peines a décidé de réaliser une expertise psychiatrique et de désigner une série d’experts pour examiner à nouveau Marc Dutroux, en vue d’une éventuelle demande de libération sous conditions.

Mais de quoi s’agit-il exactement ? Pour ce cas-ci, trois experts ont été mandatés. Il leur incombe d’évaluer l’état mental de Marc Dutroux, âgé de bientôt 63 ans, afin de réévaluer le risque de récidive de ce condamné en détention depuis 23 ans. Pour rappel, il avait été diagnostiqué comme “psychopathe, pervers narcissique, manipulateur, et sans remords" lors de sa condamnation, il y a maintenant 15 ans. Depuis, aucune autre analyse psychiatrique de Marc Dutroux n’a été effectuée.

On a fortement évolué et développé des outils dans les domaines de la psychologie criminologique et de la psychiatrie légale

Concrètement, "on se rend à l’établissement pénitentiaire, et on rencontre le détenu en question", explique le professeur Fabienne Glowacz, de l’Ulg, docteur en psychologie et expert judiciaire. "Il faut aussi savoir que, ces dernières années, on a fortement évolué et développé des outils dans les domaines de la psychologie criminologique et de la psychiatrie légale pour évaluer la dangerosité et le risque de violence. Des outils que l’on va administrer au détenu. On va également faire des tests de personnalité pour pouvoir envisager les différentes particularités du profil de la personne et répondre aux questions qui sont posées au collège, composé de psychiatres et de psychologues.

Avec cette mission donnée par un tribunal, le but est de répondre à l’aide de ces nouvelles techniques, et de voir si le patient a changé. Ces expertises, trois a priori, viendraient s’ajouter aux rapports du service psychosocial de la prison de Nivelles et du centre d’appui bruxellois, organisme spécialisé dans le suivi des délinquants sexuels. Mais au final, au-delà des experts, ce sera bien à un tribunal à nouveau de décider dans ce dossier criminel ultra-sensible.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK