Affaire Duferco : Stephan De Witte a-t-il organisé sa disparition au Congo?

Stephan De Witte, ce comptable lié à l’affaire de corruption présumée impliquant Serge Kubla et des administrateurs de Duferco, avait disparu mystérieusement en juin 2014. Mais une équipe de "Devoir d’enquête" a retrouvé sa trace au Congo où l’homme aurait été aperçu vivant bien après la date de sa disparition.

Qu'est-il arrivé à Stephan De Witte ? En mars 2015, la disparition mystère de l’homme de confiance de Duferco avait fait éclater "l’affaire Kubla". L'ancien bourgmestre de Waterloo est alors inculpé de corruption au côté de deux patrons de Duferco. Tous sont soupçonnés d’avoir arrosé des hommes politiques au Congo pour tenter d’obtenir le marché de la loterie congolaise. "Il est question d'un montant d'un million d'euros payé, semble-t-il, pour moitié à l'ancien Premier ministre congolais Muzito, et pour partie à des fonctionnaires" explique le journaliste Philippe Engels.

Y a-t-il un lien entre la disparition de Stéphane Dewitte et ses activités au Congo ? A ce sujet, Princesse Odette Maniéma Krempin, la mystérieuse compagne congolaise de Stephan Dewitte va faire de troublantes déclarations dans des mails échangés avec un journaliste : "Je ne peux pas aller plus loin dans les explications, je ne peux pas non plus vous rencontrer parce que j’ai un accord de confidentialité avec Antonio Gozzi le patron de Duferco" écrivait-elle à Frédéric Loore, journaliste à Paris-Match.

Salaires impayés

Bavarde avec les journalistes, celle qui se présente comme une riche princesse africaine fuit pourtant la justice. Elle est aujourd’hui activement recherchée.

A -t-elle quelque chose à cacher ? Pour en savoir plus, une équipe de Devoir d'enquête s'est rendue au Congo. Les recherches commencent aux jardins de Kisantu, à 125 km de Kinshasa. C’est là que Stephan De Witte travaillait avec Odette avant de disparaître. Sur place, l'équipe de la RTBF découvre que le couple est parti en laissant des salaires impayés.

"Pendant la collaboration ils ont pris nos biens, ils encaissaient tout l’argent ramené par le restaurant, la pépinière, les tickets d’entrée. Tout ce qui faisait rentrer l’argent pour que nous puissions vivre arrivait dans leur poche" témoigne Clémence Tsimba Tsabu, employée au jardin botanique de Kisantu.

Plus étonnant : cette jeune femme affirme que Stephan De Witte était présent au jardin de Kisantu jusqu’en aout 2014. Or il est porté disparu depuis juin 2014.

Disparition organisée

A Kinshasa, un autre ancien employé du couple affirme les avoir encore vus ensemble dans une maison jusqu’en octobre 2014. Il se souvient d’un départ précipité pendant la nuit : "Ils sont partis ensemble avec Madame Odette. Mais je ne sais pas comment ils sont partis car je travaillais la journée et pas la nuit. Je ne sais pas à quelle heure ils sont partis".

Stephan De Witte a-t-il organisé sa disparition pour échapper à des créanciers ou à ses anciens employeurs de Duferco ? Pour répondre à cette question il faudrait que les autorités congolaises acceptent la commission rogatoire demandée par le juge d’instruction belge.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK