Affaire Blatter: l'Europe isolée face aux autres fédérations de football

Sepp Blatter lors du 64ème congrès de la Fifa à Rio de Janeiro le 11 juin dernier
Sepp Blatter lors du 64ème congrès de la Fifa à Rio de Janeiro le 11 juin dernier - © NELSON ALMEIDA - BELGAIMAGE

En marge du Mondial, la contestation fait rage autour de la personne de Sepp Blatter, le président de la FIFA mouillé par le scandale du Qatargate et des soupçons de corruption dans l'attribution de la coupe du monde 2022 au Qatar. L'Europe est isolée.

Sepp Blatter compte, une nouvelle fois se représenter aux élections de 2015. Les dirigeants belges font bloc avec l'UEFA pour l'empêcher de conserver la présidence. Parmi eux, François De Keersmaeker, président de l'Union belge, explique qu’il faut mettre des limites à la durée d’un mandat. "C’est l’avis de tous les pays européens. Ils sont favorables à une limite d’âge et à une période de mandat maximum de 12 ans."

François De Keersmaeker dit ne pas viser Blatter personnellement et préfère attendre les résultats de l’enquête : "Nos propositions n’ont pas été votées et l’UEFA s’est donc retrouvée isolée. Toutes les autres fédérations se sont opposées à des limitations d’âge ou de durée de mandat."

Manuel Jous

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK