Action de soutien aux neuf activistes anti-glyphosate jugés à Bruxelles

Action de soutien aux activistes anti-glyphosate jugés à Bruxelles
2 images
Action de soutien aux activistes anti-glyphosate jugés à Bruxelles - © RTBF

Environ deux cents personnes se sont rassemblées ce jeudi devant le palais de justice de Bruxelles, en soutien aux neuf activistes du mouvement Ensemble Zoologique de Libération de la Nature (EZLN) qui sont jugés devant le tribunal correctionnel de Bruxelles. Ces activistes sont poursuivis pour avoir causé, lors d'une action anti-glyphosate, des dégâts matériels dans les bureaux de l'European Crop Protection Association (ECPA) en mai 2017. Les prévenus doivent répondre de graffiti sur des biens mobiliers et immobiliers et pour dégradations volontaires de biens mobiliers et immobiliers.

Le 9 mai dernier, quelque 70 activistes d'EZLN, déguisés en animaux, s'étaient introduits dans les bureaux de l'ECPA, à Auderghem, pour protester contre son rôle de défenseur des intérêts de grands producteurs de pesticides tels que Bayer et Monsanto. Ils avaient parsemé à l'intérieur du bâtiment des feuilles et de la terre pour symboliser l'importance de la protection de la nature. 

Interrogée par la RTBF, Louise Jottrand, l'une des prévenus, déclare : "Nous sommes neuf citoyens poursuivis pour avoir soi-disant abîmé un bien privé, alors que les multinationales du milieu des pesticides ne sont pas poursuivies, alors que ce sont des entreprises qui détériorent le bien commun, et elles n'ont pas de procès. Cet aspect nous révolte un peu par son absurdité".

Les prévenus risquent jusqu'à 6 mois de prison.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK