Action d'Amnesty à Bruxelles contre la peine de mort

"La peine de mort est une punition inhumaine qui contrevient aux droits de l'homme. Même si de plus en plus de pays abolissent la peine de mort, il reste du travail", a déclaré une porte-parole d'Amnesty International Vlaanderen.

Dave Atwood, fondateur de Texas Coalition to Abolish the Death Penalty, participait à l'action et a livré son témoignage à propos des exécutions au Texas.

L'action était organisée en collaboration avec l'ACAT (Association Chrétienne pour l'Abolition de la Torture).

Plusieurs parlementaires cdH, parmi lesquels le député Georges Dallemagne, ont remis samedi une couronne mortuaire aux ambassades américaine et chinoise en guise de protestation contre la peine de mort toujours d'application dans ces deux Etats. Et un bouquet de fleurs a été remis à l'ambassade du Burundi pour féliciter ce pays d'avoir formellement aboli la peine de mort le 22 avril 2009. Selon Georges Dallemagne, la Chine est, avec 1.718 exécutions en 2008, le pays qui pratique le plus la peine de mort. Quant aux Etats-Unis, première puissance mondiale et pays démocratique, ils occupent la cinquième place au nombre d'exécutions. "La lutte contre la peine de mort porte ses fruits. En 25 ans, le nombre de pays qui l'ont abolie a doublé. Aujourd'hui, ils sont au total 139 dont 94 ont aboli formellement la peine de mort dans leur législation. De plus en plus de pays, commuent la peine de mort en réclusion à perpétuité", a déclaré le député démocrate-humaniste.

(Belga)

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK