Accident de train meurtrier en Egypte : huit personnes arrêtées

Le parquet général égyptien a annoncé lundi l'arrestation de huit personnes, dont deux conducteurs de train et des agents des chemins de fer dans l'enquête sur l'accident ferroviaire, qui a fait au moins 18 morts et 200 blessés vendredi.

"Le procureur général a ordonné que les deux conducteurs du train 157 (impliqués dans la collision, ndlr), leurs deux assistants, l'agent de contrôle du trafic de la gare d'Al-Maragha" en Haute Egypte et trois autres agents, soient arrêtés, a indiqué le parquet général dans un communiqué.

Dans un premier temps, les autorités avaient fait état de 32 morts et 165 blessés, avant de revoir ce bilan à la baisse samedi, à 19 morts et 185 blessés.

18 morts et 200 blessés

Dans son communiqué lundi, le parquet général évoque un bilan de 18 morts et 200 blessés.

Les enquêteurs ont "parlé à 133 blessés" dans les gouvernorats de Sohag, Assiout, Qena et Louxor et "collecté les témoignages de 10 responsables de l'autorité nationale des chemins de fer en Haute Egypte", selon le communiqué.

Détention préventive pour 4 jours

Les huit personnes, qui ont été interpellées peu après le drame, vendredi et samedi, sont en détention préventive pour quatre jours, selon des sources judiciaires et sécuritaires.

La collision entre deux trains de voyageurs s'est déroulée vendredi près de la ville de Sohag, dans le sud du pays.

Newsletter RTBF Info - Afrique

Chaque semaine, recevez l’essentiel de l'actualité sur le thème de l'Afrique. Toutes les infos du continent africain bientôt dans votre boîte de réception.

OK