Abdeslam est "dans la provocation, comme on pouvait s'y attendre" selon les victimes

Olivier Laplaud, représentant de l'association de victimes Life for Paris
Olivier Laplaud, représentant de l'association de victimes Life for Paris - © THIERRY ROGE - BELGA

"Il est dans la provocation comme on pouvait s'y attendre", a réagi au sujet de Salah Abdeslam et de son refus de s'exprimer le rescapé du Bataclan Olivier Laplaud, de l'association de victimes Life for Paris. "C'est émotionnellement difficile et douloureux de se retrouver les yeux dans les yeux avec lui."

Salah Abdeslam "utilise le tribunal" et "inverse la culpabilité" en accusant la présidente, s'offusque Philippe Dupeyron de l'association 13onze15 Fraternité et Vérité. "C'est un galop d'essai, cela laisse préjuger de son attitude pour le procès sur les attentats."

Les différentes associations de victimes ont en tout cas la volonté d'être solidaires, a-t-il ajouté.

Pour Guillaume Denoix de l'association française des victimes du terrorisme, Salah Abdeslam "reste radical". "Il se pose encore une fois en victime. Il refuse de reconnaître la cour alors que c'est lui qui a voulu venir", déplore-t-il.

Page spéciale sur le procès Abdeslam, dans notre Jt de 13h:

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK