A quelques jours du début des inscriptions dans le secondaire, un nouvel outil devrait aider les parents

Pour beaucoup de parents, l’inscription d’un enfant en première secondaire relève du casse-tête. Entre le calcul de l’indice composite, les différents formulaires, les rencontres avec les écoles, un nouvel outil vient d’être mis en ligne pour faciliter (un peu) la vie des parents. Pour rappel, les inscriptions débutent le 11 février pour s'achever le 1er mars.    

Un simulateur en ligne plus complet

Fini de jouer avec sa calculette pour additionner les différents indices et tenter d’évaluer les chances de voir son enfant inscrit dans l’école de son premier choix. L’outil de simulation en ligne a été amélioré. Plus précis et plus complet, il permet de calculer l’indice composite de l’enfant en encodant uniquement son adresse (ou celle du deuxième parent en cas de divorce).  

Une partie de l'inscription en ligne

Pour la suite, une fois le choix des écoles préférées et leur classement établis, place à l'inscription proprement dite, avec là aussi du changement. Une partie de la procédure d’inscription pourra se faire en ligne. Alors que l’an dernier, il fallait rendre l’ensemble de son dossier et de ses préférences d’école (10 maximum) à l’école de son premier choix, désormais les parents pourront encoder leur choix de la 2ème préférence à la 10ème via le site internet : www.inscription.cfwb.bePour l’école de son premier choix, le parent doit toujours aller dans l’établissement pour déposer son dossier.

Donc pour faire simple (on l’espère), un exemple : la famille Joyeux veut inscrire son enfant dans l’école A (de son premier choix). N’étant pas sûre d’avoir une place, elle indique également d’autres préférences, l’école B (2ème choix), l’école C (3ème choix).  Pour inscrire son enfant, la famille devra remettre un dossier écrit à l’école A, mais pourra encoder ses choix B et C en ligne.

Les positions en liste d’attende visibles en ligne

Quel est l’intérêt de ce système en ligne ?  A en croire l’administration de l’enseignement, cela devrait permettre une réponse plus rapide de la CIRI aux parents, puisque les informations sont disponibles immédiatement en ligne et ne doivent plus transiter par les écoles.

Autre avantage: si le parent n’obtient pas l’école de son premier choix et se retrouve sur une liste d’attente, il pourra suivre l’évolution de sa position en liste d’attente sur internet. Plus besoin donc d’appeler chaque école pour voir où en est l’enfant et s’il a des chances d’etres inscrit.

Un peu d’air à Bruxelles

A coté de ces améliorations informatiques, la ministre de l’Enseignement rappelle également que quatre nouvelles écoles secondaires ouvriront leurs portes à Bruxelles. Cela représente plusieurs centaines de places supplémentaires disponibles dans cette région où la pression démographique est très forte. Voici la liste de ces écoles :

-          L’Institut Saint Dominique à Evere           

-          Le Collège Matteo Ricci à Anderlecht

-          L’Institut El Hikma - La Sagesse à Forest

-          L’Athénée royal Victor Hugo à Haren

Pour plus d'infos et pour voir les nouvelles fonctionnalités disponibles

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK