A quand les poupées en chaise roulante?

A quand les poupées en chaise roulante?
A quand les poupées en chaise roulante? - © Tous droits réservés

Dans les rayons de jouets, les poupées sont parfaites ! Des figurines tellement minces, tellement belles, tellement lisses qu'elles en deviennent fausses. Elles ne reflètent en tout cas pas la réalité. Face à ce constat, des parents d'enfants handicapés demandent du changement et lance le concept "Toy like me" ou "Jouet comme moi'".

Trouver une figurine porteuse d'un handicap dans un magasin de jouets est un véritable défi. La poupée malade ou le Super-Héros affaibli, c'est un concept qui n'existe pas encore et c'est ce que regrettent de nombreux parents d'enfants handicapés.

Toy like me

Ce hastag commence à faire le tour du web. Derrière ce "Toy Like me" se cache une réelle volonté de voir le monde des jouets autrement. Des parents d'enfants handicapés demandent aux fabricants de jouets de créer des personnages qui ressemblent à leurs enfants. Un appel entendu par la société Makies. Ils viennent de lancer une gamme de poupées handicapées: une canne, des lunettes, des appareils auditifs ou encore une tache de naissance sur le visage.
Un élan qui a aussi inspiré l'entreprise Playmobil :" A l'avenir, nous ferons plus d'efforts pour inclure plus de personnages handicapés dans les produits que nous fabriquons".

Une démarche qui doit encore faire ses preuves

Si la démarche est louable, reste encore à vérifier si les enfants porteurs d'un handicap auront envie de jouer avec ces figurines qui leurs ressemblent. Tout le monde ne croit pas en cette démarche. Par contre, pour cette psychologue Cécile Thoulen, estime que de telles gammes de jouets pourraient aider à sensibiliser le public " Les personnes avec un handicap ne sont pas représentées et ça pose évidemment des questions. Est-ce qu'ils existent? Est-ce qu'on peut les montrer? Pourquoi on ne les montre pas? Quel dommage ! ".

L'appel est en tout cas lancé, reste à voir s'il sera entendu par les fabricants de jouets et par le Père Noël d'ici le mois de décembre.

RTBF

 

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK