"A l'ouest podcast", un atelier radio associatif dans le quartier Beekkant à Molenbeek

A l’ouest podcast, un atelier radio associatif à Beekkant
2 images
A l’ouest podcast, un atelier radio associatif à Beekkant - © Tous droits réservés

Chaque mercredi l’ASBL "Comme un lundi" et l’association des locataires de Molenbeek proposent un atelier radio aux jeunes du quartier Beekkant. Installée dans le local d'un projet de cohésion sociale en bas des deux tours d'immeuble, la radio fédère le quartier.

En sortant de l’école, Dounia rejoint son ami Adam devant le local fermé de la radio, ils attendent avec impatience que celui-ci ouvre ses portes. Dounia n’a que 10 ans mais elle manie son enregistreur avec perfection. Se faire entendre, pour elle, c'est un leitmotiv : "On devrait nous demander notre avis plus souvent !".

Pour Thibault Coeckelberghs qui encadre la radio, la volonté des jeunes de se faire entendre a été le point de départ du projet. "Ils voulaient parler de leurs problèmes dans le quartier mais pas seulement, ils voulaient aussi traiter de sujets qui leur tenaient à cœur" précise-t-il.

En décembre dernier ils ont produit la première saison d’une série de podcasts autour de huit thématiques ; parmi elles, la mort, l’intimité, ou encore les relations entre les hommes et les femmes. Dans la création des podcasts chacun a sa spécialité. Certains rappent, d’autres vont faire des interviews ou prendre des sons d’ambiance dans le quartier. Selon l’animateur, même les gens du quartier qui ne prennent pas part à la création soutiennent la radio.

En route pour une saison deux

Le projet avait été interrompu au printemps par le confinement. Depuis septembre la radio a pu reprendre ses activité, et leur travail précédent a déjà porté ses fruits. L’épisode 6 de la première saison a été sélectionné au Paris Podcast Festival, une bonne nouvelle qui les pousse à produire une deuxième saison. "Si la première série portait plus sur un portrait de la vie du quartier, la deuxième sera plus journalistique", précise Thibault Coeckelberghs. "On trouve qu’il y a une injustice, alors on va essayer à travers le podcast de réparer cette injustice". Quelle injustice ? En décembre, l’assistante sociale du quartier Souhaila devra quitter le projet à cause d’un changement décidé par la société de logement. Pour Adam et Dounia, ce n’est pas normal, ils auraient dû être consultés avant ce changement. C'est le point de départ de leur l’enquête... à découvrir dans un prochain podcast.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK