Covid en Belgique ce 21 octobre: 6500 cas de Covid en 24 heures en Belgique, un record en 2021, les admissions s'emballent aussi

La hausse des chiffres de l’épidémie de coronavirus en Belgique, loin de se calmer, est en train de s’emballer complètement en cette fin octobre. Le taux d’augmentation de la moyenne des contaminations continue de monter de jour en jour. Et va continuer à le faire : ce lundi, on enregistre déjà près de 6500 nouveaux cas, non encore pris en compte dans le calcul de la moyenne. Un nombre jamais atteint lors de la troisième vague ! Il faut remonter jusqu’au… 10 novembre, il y a près d’un an, encore en pleine deuxième vague pour retrouver autant de contaminations en 24 heures.

3 images
© Sciensano

Du côté des admissions, l’évolution est hélas tout aussi inquiétante. Les hôpitaux belges viennent en effet d’enregistrer l’entrée de 130 nouveaux patients pour Covid en 24 heures, un nouveau record en 5 mois qui vient établir la moyenne à 88 hospitalisations quotidiennes, soit 53% de plus que la semaine précédente.

Mais surtout, en comparant les chiffres d’une journée au même jour de la semaine précédente, l’augmentation va croissant tous les jours, signe d’un phénomène exponentiel. 130 admissions, c’est 80% de plus que les chiffres enregistrés le jeudi précédent (et correspondant dans les faits aux entrées du mardi). Le taux de reproduction, basé sur l’évolution de ces admissions, atteint désormais 1,33. Dès qu’il dépasse 1, c’est un signe que l’épidémie progresse.

On approche désormais des 1000 lits occupés par des patients avec Covid, dont 240 en soins intensifs, soit un bond de respectivement 27% et 19%.

On dépasse désormais les 12 décès quotidiens en moyenne, soit un tiers de plus que la semaine précédente.

On est encore loin de la situation que l’on connaissait à la même période il y a un an, où on atteignait déjà des pics de plus de 300 hospitalisations par jour, mais on s’en approche doucement. Cette modélisation du statisticien Bart Mesuere montre ainsi comment évolueraient les admissions si le rythme actuel d'augmentation perdurerait

3 images
Evolution des admissions à l'hôpital en partant du chiffre actuel et en maintenant le même rythme d'augmentation par semaine. © Bart mesuere

Matin Première du 21/10/2021: Les règles sanitaires dans les écoles

Pour plusieurs experts, on ne connaîtra pas cette fois une vague d’une telle ampleur, mais il faut recommencer à être prudents… et se faire vacciner si on ne l’est pas, car les personnes non vaccinées seront d’autant plus exposées à développer des formes graves de la maladie, à tous les âges.

Les chiffres consolidés du tableau de Sciensano

Note : ces chiffres sont tirés des données actualisées publiées par Sciensano en open data et mises sous forme de tableau ici.

Cas détectés¹ : entre le 11/10 et le 17/10, 3249 nouvelles infections au coronavirus ont été détectées en moyenne chaque jour. C’est une hausse de 53% par rapport à la semaine précédente.

Tests : entre le 11/10 et le 17/10, une moyenne de 50.261 tests ont été effectués quotidiennement, un total en hausse de 13% par rapport à la semaine précédente.

Admissions : elles s’élèvent en moyenne à 87,7 entre le 14/10 et le 20/10. C’est une augmentation de 53% par rapport à la semaine précédente.

Personnes hospitalisées² : 997 patients sont actuellement hospitalisés en lien avec le Covid-19, dont 240 patients traités en soins intensifs.

Taux de positivité³ : sur la base des résultats des tests obtenus entre le 11/10 et le 17/10, il est de 6,8%.

Taux de reproduction : calculé sur la base de l’évolution des admissions, le Rt du coronavirus s’établit aujourd’hui à 1,33. Lorsqu’il est supérieur à 1, cela signifie que la transmission du virus s’accélère.

Décès : entre le 10/10 et le 16/10, 12,3 personnes sont décédées en moyenne des suites du virus. Depuis le début de l’épidémie, 25.816 personnes sont mortes du coronavirus.

¹ Les cas détectés sont le nombre de patients pour lesquels un test positif a confirmé la présence du virus. La date qui est considérée est celle du diagnostic, pas du résultat du test. Les données sont considérées comme consolidées après 4 jours. Le nombre de cas peut dépendre en partie de la stratégie de testing : si on teste plus systématiquement, on détecte aussi plus de cas.

² Dans les personnes hospitalisées sont comptabilisés des patients déjà hospitalisés pour une autre raison, et qui ont effectué un test positif.

³ Le taux de positivité est le nombre de tests positifs par rapport au nombre de tests effectués. Une même personne peut être testée plusieurs fois. Il dépend lui aussi de la stratégie de testing : si on ne teste pas assez, le taux de positivité va être plus élevé.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK