50% des patients prêts à se faire soigner à plus de 50 km de chez eux

Les attentes des patients des hôpitaux -ici, le CHU de Liège- sont toujours plus élevées.
Les attentes des patients des hôpitaux -ici, le CHU de Liège- sont toujours plus élevées. - © ERIC LALMAND - BELGA

Vous ne vous intéressez pas qu'à votre santé, la gestion générale des soins de santé vous préoccupe également... C'est l'une des informations clés qui découle d'une enquête de la Mutualité chrétienne, qui a sondé ses membres sur leurs attentes en matière de soins de santé. En tout, 52 000 personnes y ont participé. Avec des résultats que les dirigeants de la Mutualité chrétienne juge quelquefois étonnants.

Près de la moitié des sondés sont disposés à un déplacement de 50 kilomètres ou même plus pour des soins spécialisés. Jean Hermesse est le secrétaire général de la Mutualité chrétienne: "Concentrer des soins spécialisés dans certains hopitaux, c'est bon en matière de qualité de soins, et c'est plus efficace financièrement".

La qualité à un moindre coût, c'est aussi possible en attribuant des actes de base à des assistants, comme déjà à l'heure actuelle la toilette à domicile par des aides-soignantes et non pas forcément par des infirmières.

Une majorité de sondés est favorable à confier à un dentiste hygiéniste les soins préventifs, favorable aussi à élargir les compétences d'un pharmacien. Jean Hermesse propose ainsi de "confier au pharmacien le droit de substituer des médicaments chers par des médicaments moins cher. Une faculté qui existe dans pratiquement tous les pays qui nous entourent". 

Une écrasante majorité de sondés appelle à plus de transparence des coûts des soins de santé. Le souci final est que tous les soins soient de qualité et restent accessibles financièrement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK