40% des insectes menacés d'extinction: l'Allemagne prépare une nouvelle loi pour les protéger

41% des espèces d'insectes sont menacées d'extinction.
41% des espèces d'insectes sont menacées d'extinction. - © JOEL SAGET - AFP

Une loi pour la protection des insectes est en cours de préparation en Allemagne. Augmenter les fonds à la recherche sur cette problématique et réduire l’usage de pesticides font partie de ce projet de loi, selon la ministre allemande de l’Environnement.

Selon une récente étude publiée dans la revue Biological Conservation, plus de 40% des espèces d’insectes sont menacées d’extinction. Ce chiffre émane d’un total de 73 rapports concernant le déclin des insectes dans le monde. Il s’agit d’une véritable menace pour les écosystèmes causée principalement par l’intensification de l’agriculture et l’utilisation d’engrais chimique.


►►► A lire aussi: Disparition massive des insectes : "L'ampleur est catastrophique"


L’étude rapporte que certaines espèces d’insectes seraient plus touchées que d’autres : les trichoptères (mites), les lépidoptères (papillons), les hyménoptères (abeilles, guêpes,frelons, fourmis), les coléoptères (scarabées, coccinelles, hannetons...) ainsi que plusieurs spécimens d’insectes aquatiques. Ces insectes sont en déclin significatif depuis deux décennies.

Baisse en % des différentes espèces d'insecte

L’Allemagne réagit

Une étude antérieure allemande datant de 2017 démontrait la biodiversité catastrophique du pays. Réalisée en 2017, les chercheurs constataient un déclin de 76% de l’abondance des insectes en 27 ans en Allemagne.

En réaction à ce constat inquiétant, le projet de loi de l’Allemagne consiste en partie en du financement, selon l’agence de presse DPA. Un financement annuel de 100 millions serait prévu, dont un quart dédié à la recherche.

Les autres points abordés dans cette nouvelle loi sont la limitation d’émissions lumineuses en pleine nuit et de bétonnage ainsi que l’utilisation de pesticides tels que le glyphosate.

Une interdiction du glyphosate

L’usage de pesticides est pointé du doigt par de nombreux chercheurs comme principale cause de la disparition des insectes. L’épandage de cette molécule chimique pousserait les individus présents sur le territoire à fuir. La proposition de loi prévoit une interdiction du glyphosate, herbicide au centre des polémiques au sein de l’Union européenne, d’ici 2023.

Malgré les dangers écologiques et sanitaires qui émanent du glyphosate, ce dernier a été renouvelé en 2017 par l'UE pour une période de cinq années. En France, l'utilisation et la vente de l'herbicide sont interdites dans les cas d'usage non-professionnel depuis le début de cette année. En Belgique, c'est le cas depuis fin octobre 2018. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK