22 mars: tous les lieux en hommage aux victimes des attentats (carte interactive)

Les attaques terroristes du 22 mars 2016 ont traumatisé tout un pays. Près de deux ans après les attentats, la douleur est encore vive. Des hommages seront donc à nouveau organisés en 2018. Mais depuis les attaques terroristes de Zaventem et du métro Maelbeek, les sites commémorant le souvenir des victimes se sont multipliés, pour ne pas oublier. La RTBF en a recensé dix.

>>> À lire aussi : les hommages aux victimes du 22 mars publiés sur internet

Un monument à Schuman

Le 22 mars 2017, le roi Philippe inaugurait un monument dédié à tous les victimes d'actes terroristes. Situé Petite rue de la Loi, près du rond-point Schuman, à deux pas des institutions européennes, ce monument se veut plus universel: il rend hommage aux victimes des attentats survenus depuis 2015 sur le sol européen.

Oeuvre de l'artiste Jean-Henri Compère, le monument en acier inoxydable fait 20 mètres de long et deux mètres de haut. Il représente deux plaques, symbolisant le refus de la violence, qui se rapprochent.

Le panneau des messages dans la station de métro Maelbeek

Peu après les attentats, la Stib installait un immense panneau dans le hall central de la station Maelbeek (rue de la Loi). Objectif: permettre aux proches, amis, voyageurs habitués, personnel de la Stib de poser un mot ou une photo en souvenir des victimes. Le panneau sera très rapidement inondé de messages, disposés autour d'un coeur rouge. Un temps, la STIB installera même un second panneau pour combler la demande.

Un bémol: l'un des murs à messages recueillera également des slogans plus politiques ou insultants, comme la RTBF le révélera. Le 22 mars 2018, une plaque commémorative sera inaugurée à côté du panneau. 

 

L'Olivier de Benoît Van Innis à Maelbeek

Benoît Van Innis est l'artiste qui a réalisé les visages qui longent les quais de la station Maelbeek depuis le début des années 2000. Pour les victimes, il sera chargé de rajouter une oeuvre, dévoilée en juillet 2016. Sa fresque représente un olivier, symbole de la paix: le public peut la voir dans le hall de la station donnant sur la chaussée d'Etterbeek, sous la rue de la Loi. 

Comme l'artiste l'expliquait l'an dernier à la RTBF, "quand on m'a dit qu'il y avait eu un attentat à Maelbeek, j'ai pensé tout de suite aux victimes, bien que Maelbeek était "ma station", la station où j'avais réalisé des œuvresMais ce n'était pas du tout mon souci". Rapidement, ses peintures véhiculeront un message sur Internet. "Une de mes filles m'a téléphoné en me disant que mes portraits circulaient un peu partout sur les réseaux sociaux, et qu'ils étaient devenus les portraits des victimes anonymes".

Le mémorial aux 32 arbres de la Forêt de Soignes

La Forêt de Soignes, à hauteur de Watermael-Boitsfort, accueille depuis mars 2017 un mémorial végétal en hommage aux victimes du 22 mars. Le mémorial est composé de 32 bouleaux, une espèce choisie parce qu'il symbolise la vie, la paix et l'innocence.

Bart Smets, le paysagiste qui a aménagé le site à la demande de la Région bruxelloise et de la ministre bruxelloise Céline Frémault (cdH) a travaillé gratuitement sur le projet.

Les arbres sont disposés en rond avec au centre un banc en pierre bleue.

Molenbeek et la sculpture sur la place communale

En novembre 2016, au moment des commémorations liées aux attentats de Paris, la bourgmestre de Molenbeek Françoise Schepmans (MR) dévoilait une sculpture sur la place communale.

Réalisée par l'artiste marocain Moustapha Zoufri, l'oeuvre est intitulée "la Flamme de l'Espoir". Elle est dédiée aux victimes du 13 novembre mais également à celles du 22 mars.

Initialement, l'artiste préparait une réalisation pour les 50 ans de l'immigration marocaine en Belgique. Mais suite aux attaques de Paris et Bruxelles, et en tant que résident molenbeekois, il a décidé de modifier l'axe de son projet.

Le Memorial Garden à l'entrée de Zaventem

A Zaventem, c'est un Memorial Garden qui a été inauguré par le Roi le 22 mars 2017, un an après les attentats qui ont frappé l'aéroport peu avant 8h. Ce mémorial, accessible au public, est situé à l'entrée de Brussels Airport.

Ce site, havre de paix face aux bruits des avions, accueille la sculpture "Flight in mind" d'Olivier Strebelle (aujourd'hui décédé). "Flight in mind" était initialement installée dans le hall des départs de Zaventem. Elle avait été endommagée le 22 mars suite aux explosions.

Un arrêt de bus De Lijn "Memorial Garden"

En janvier 2018, la société des transports en commun flamand De Lijn a inauguré l'arrêt arrêt "Memorial Garden". Cet arrêt est situé juste en face du Memorial Garden, cité plus haut. Comme l'expliquent De Lijn et Brussels Airport, c'est sur proposition d'un collaborateur de l'aéroport touché lors des attentats que l'ancien arrêt "Zaventem Loodsen" a été rebaptisé "Memorial Garden", pour plus de cohérence avec le site.

La place Loubna Lafquiri

Ce 22 mars 2018, Molenbeek va inaugurer une place Loubna Lafquiri, du nom d'une victime de la station Maelbeek. Loubna Lafquiri, 35 ans, professeure de sports, était une habitante de Molenbeek. Elle donnera donc son nom, avec l'accord de sa famille, à l'actuelle place du chant d'Alouette, à deux pas du parc Marie-José.

Une salle de sports Loubna Lafquiri

Les collègues et les élèves de la Loubna Lafquiri n'ont pas voulu l'oublier. Les responsables de l'école confessionnelle islamique Al Ghazali ont inauguré l'an dernier la salle de sports Loubna Lafquiri, en mémoire des victimes des attentats de Bruxelles. La salle de 250 mètres carrés est située à Etterbeek chaussée Saint-Pierre, une perpendiculaire à l'avenue d'Auderghem. 

Une stèle devant la maison communale d'Evere

Le 22 mars 2017, la commune d'Evere a inauguré une stèle devant l'hôtel communal, square Hoedemaeckers. Celle-ci est installée du côté droit des escaliers d'honneur. Ce 22 mars 2018, personnel communal et enfants des écoles s'y retrouveront pour rendre hommage aux victimes.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK