20 km de Bruxelles: pas de canicule, mais 550 interventions de la Croix-Rouge

La météo et les médias l’annonçaient, il allait faire chaud, très chaud, pendant les 20 kilomètres de Bruxelles ce dimanche. Même si la capitale n'a pas été pas frappée par une canicule, des mesures de sécurité ont tout de même été prises pour assurer le bon fonctionnement de la course et la protection des coureurs. Le bilan définitif de la Croix-Rouge, réalisé aux alentours de 16h00, fait état de 550 interventions. 

Si le thermomètre prévoyait de grimper jusqu'à 28 degrés à l'ombre, il n'en est rien dans les faits. À la mi-journée, les températures étaient toujours agréables et le ciel, couvert, offrait les conditions idéales aux quelque 40.000 coureurs rassemblés pour l'occasion.

Selon Nancy Ferroni, porte-parole de la Croix-Rouge, 550 personnes ont dû être prises en charge. La moitié pendant la course, l'autre à l'arrivée. Il s'agissait, pour la plupart, des petites douleurs sans gravités sauf dans une vingtaine de cas où la chaleur était la cause. "Malheureusement, on dénombre un trouble cardiaque, une personne a dû être réanimée sur la ligne d'arrivée et évacuée vers un hôpital", a déclaré la porte-parole. Au total, ce sont 15 évacuations vers les hôpitaux aux alentours qui ont dû être orchestrés.

En moyenne, 400 à 700 soins sont prodigués lors de cet événement, soit une intervention toutes les 32 secondes. Le bilan de cette édition est globalement positif pour les médecins de la Croix-Rouge qui estiment que les coureurs ont correctement respecté les conseils. 

Des montagnes de bouteilles d'eau et la Croix-Rouge

Tout était pourtant prévu pour contrer les fortes chaleurs. Carine Verstraeten, organisatrice de la course, explique que des montagnes de bouteilles d'eau étaient disposées dans six postes de ravitaillement le long du parcours. "Une boisson isotonique était également prévue à mi-chemin, 14 postes de la Croix Rouge étaient prêts à accueillir d'éventuels malaises et trois queues de paons (une sorte de douchette, NDLR) rafraîchissaient les coureurs."

Aux alentours de 11h30, les premiers participants franchissaient la ligne d'arrivée. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK