20% des Wallons travaillent en dehors de la Wallonie

Le Forem s’est penché sur la mobilité des travailleurs belges, et il ressort de son étude que le Wallon est un peu moins mobile que le Bruxellois, mais beaucoup plus que le Flamand.

 

2 images
20% des Wallons travaillent en dehors de la Wallonie © Samuel Laloux - RTBF

Près de 80% des travailleurs wallons ont du boulot dans leur région, ce n’est pas surprenant.

Les autres sont occupés à Bruxelles, en Flandre, mais aussi à l’étranger. Ils sont ainsi 4,5% (soit plus de 50 000 personnes) à passer quotidiennement la frontière pour des raisons professionnelles.

Fort logiquement, de nombreux Luxembourgeois se rendent chaque jour au Grand-Duché, des Germanophones rejoignent l’Allemagne, et des habitants de Wallonie Picarde sont employés dans l’Hexagone.

Enfin, si la Wallonie "exporte" une partie de ses travailleurs, elle en accueille d’autres: près de 34 000 personnes venues de Bruxelles, de Flandre, voire de l’étranger, occupent en effet des postes dans le sud du pays.

 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK