20 000 abonnés pour Télé-Secours, célèbre grâce à "Madame Laurent"

20.000 abonnés pour Télé-Secours, désormais célèbre grâce à Madame Laurent.
20.000 abonnés pour Télé-Secours, désormais célèbre grâce à Madame Laurent. - © DIRK WAEM - BELGA

"Allo Madame Laurent? Télé-Secours à l'appareil". Nous entendons cette publicité depuis 1995 et elle est désormais ancrée dans la mémoire de beaucoup d'entre nous. 27 ans après la création de cette asbl qui vient en aide aux seniors, Télé-Secours connait un succès croissant. Un cap vient même d'être franchi : celui des 20 000 abonnés en Belgique, tous équipés d'un petit émetteur accroché au poignet ou au cou.

Le système de Télé-Secours est un dispositif qui permet aux personnes âgées, par une simple pression du bouton, d'entrer en contact avec la centrale téléphonique de télé-secours situé à Laeken en Région bruxelloise. 24 heures sur 24 et 7 jours sur 7, une soixantaine d'employés se relayent pour répondre aux appels et secourir des personnes âgées victimes de malaise ou de chute à leur domicile. Bernard De Roover est le directeur de Télé-Secours : "On a plus de 680 appels par jour mais il n’y a qu’une vingtaine de chutes ou malaises. C’est beaucoup de convivialité en fait." Les vœux d’anniversaire sont adressés à chaque abonné. En effet, Bernard de Roover explique que si Télé Secours a pour but premier d'assurer la sécurité des seniors, l'objectif est également de combattre l'isolement : "On a pour chaque abonné une liste de voisins, d’amis et de membres de la famille qui peuvent intervenir. L’appareil qu’on place chez la personne est vraiment un outil pour mettre en valeur tout ce qui est porteur de solidarité autour de la personne".

Bien que née en 1987, l’asbl entend vivre avec son temps. Depuis peu, Télé-Secours est disponible via une application smartphone et des émetteurs incluant une localisation GPS : "C’est le même principe à part qu’en plus, la personne n’est pas nécessairement chez elle. Quelqu’un qui est diabétique, qui fait du VTT, pourrait avoir un problème, être seul dans les bois. On sait exactement à l’endroit où il est et on peut prévenir les proches tout de suite tout en étant en contact avec lui".

"Bonjour Madame Laurent, c’est Télé-Secours tout va bien?"

Bernard De Roover, fondateur et directeur de Télé-Secours explique que l’association a "pour chaque abonné une liste de voisins d’amis et de membres de famille qui peuvent intervenir. On prévient le premier de la liste, le deuxième si le premier n’est pas là, on reste contact avec notre abonné, on le rassure jusqu’au moment où les secours sont sur place".

Télé-Secours a une deuxième mission, celle de rompre l'isolement des personnes âgées en les appelant systématiquement le jour de leur anniversaire par exemple, mais aussi en tenant de créer ou de recréer un réseau de solidarité autour de ses abonnés. Pour Bernard de Roover : "Il y a parfois des circonstances dans la vie qui font qu’on est fort seul mais ça tient aussi à la personne elle-même. Et, donc il faut parfois pouvoir ouvrir les yeux de la personne et dire ‘tient comment ça se fait qu’il n’y a pas tellement de voisins pour vous aider’, parfois la personne a peur de demander mais si on demande, les voisins sont tout de suite prêts à intervenir, hein!"

Depuis peu, Télé-Secours a développé un service utilisant des émetteurs qui incluent une localisation GPS et le service est disponible via une application smartphone.

Pour tout renseignement sur ce service, un numéro : 02/478 28 47, ou le site de Télé-Secours.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK