156 nouveaux radars installés en Wallonie en 2020

L’année prochaine, 156 nouveaux radars seront installés en Wallonie. C’est une forte hausse par rapport à l’implantation de radars ces dernières années. La Wallonie était même un peu à la traîne par rapport à la Flandre. Et parmi ces nouveaux appareils, il y aura une vingtaine de radars tronçons. "On estime qu’environ 1 accident sur 3 est justement dû à une vitesse inappropriée, ou excessive. Et en la matière, la Wallonie a un retard indéniable. On recense, pour l’instant, environ 1500 radars fixes en Flandre, et 300 seulement en Wallonie. Et le constat, c’est que du coup, il y a moins d’accidents en Wallonie, mais ils sont beaucoup plus graves, parce qu’ils se produisent à des vitesses plus élevées", précise, le porte-parole de Vias, Benoît Godart.

La province du Hainaut comptera le plus grand nombre de ces nouveaux radars

68 nouveaux radars seront installés dans la province du Hainaut. C’est la province qui sera la plus concernée par l’installation de ces nouveaux radars. La province de Namur en aura 30 de plus, 28 pour le Luxembourg, et Liège. 10 nouveaux radars seront installés dans le Brabant wallon. Si on sort la calculette, cela fait donc 156 radars, au total, dont 18 radars tronçons. Des radars tronçons dont l’efficacité a été prouvée. "Ils incitent les conducteurs à ralentir non pas à un endroit bien précis, pour réaccélérer 100 mètres après le radar, mais vraiment à respecter la limitation sur plusieurs kilomètres. Dans les endroits, en Flandre, où ils sont implantés, on a constaté une réduction du nombre d’accidents de 50, voire de 60%", affirme le porte-parole de Vias.

Pour la Région wallonne, il était important de combattre un sentiment d’impunité qui pouvait exister sur nos routes. "Le sentiment d’impunité était trop important. Et donc, c’est un objectif de mieux équilibrer ce couple prévention répression, contrôle. Mais, la prévention reste tout à fait fondamentale pour améliorer la sécurité routière", assure la ministre wallonne de la sécurité routière, Valérie De Bue.

D’ici, la Wallonie souhaite ne plus dépasser les 100 morts par an sur les routes, contre 200 actuellement.

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK