11 11 11 : une semaine de campagne pour récolter des fonds

Nos envoyés spéciaux se sont rendus au Sénégal, un pays frappé régulièrement par la sécheresse et où la famine menace. Les femmes d'un petit village ont été formées à la comptabilité et à la gestion. Elles gèrent aujourd'hui une banque de céréales pour contrecarrer les périodes de disette. C’est une case en dur dont la porte est verrouillée par un énorme cadenas et dont Fatou garde la clé au nom de toutes les femmes du village.

Dans cette case pompeusement baptisée "banque de céréales" sont conservés de précieux sacs de mil. On n’y touche qu’en période de "soudure", lorsque les réserves sont épuisées et que les nouvelles récoltes ne sont pas encore arrivées. "Avant, au mois d’août, tout le monde était exposé au problème de la famine et les commerçants profitaient de la situation pour vendre du mil à des prix exorbitants", explique Fatou. Mais désormais, les femmes ont leurs réserves de céréales et ne dépendent plus de personne. L’ambiance du village a changé, les femmes ont gagné le respect des hommes et les enfants sont fiers d’elles. Avant le développement se faisait uniquement par les hommes mais désormais, ce sont les femmes qui assurent l'avenir de leur village.

RTBF

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK