100 euros de taxe "immondices" après un camp zéro déchet : une troupe scoute namuroise ne décolère pas

Acheter ses pâtes en vrac, fabriquer soi-même sa pâte à tartiner ou ses sacs à pains réutilisables, le staff scout de la 9eme Wierde (entité de Namur) a multiplié les efforts en juillet dernier pour diminuer ses déchets. Bilan de ce camp "zéro déchet": un seul sac poubelle contre 15 habituellement. Contents et même plutôt fiers du résultat, les scouts ont déchanté quand ils ont reçu la taxe de prélèvement et traitement des immondices de la commune d'Houffalize où ils ont passé leur camp : 100 euros, ce qui équivaut quasi à la taxe annuelle réclamée à un ménage d'une personne dans cette commune. L'un des responsables de l'unité scoute que nous avons contacté nous explique son désappointement. 

C'est complètement décourageant. En 2018, le zéro déchet devrait être généralisé

Un appel soutenu sur Facebook

Les scouts ont décidé de protester. Pas question de se mettre hors la loi : ils paieront bien la taxe. Mais ils lancent un appel de fonds sur Facebook pour récolter 100 euros en petites pièces. 

On a lancé un appel à tous les gens qui veulent participer parce qu'ils pensent qu'on a raison et que le zéro déchet, c'est important; on leur demande de donner des piécettes de 1 ou 2 cents. 

Le but est ensuite d'aller symboliquement remettre la somme récoltée à la commune tout en montrant de manière ludique leur mécontentement.

La commune d'Houffalize se justifie

Contacté, l'échevin sortant en charge de l'Environnement à la commune d'Houffalize se justifie. Le coût du ramassage des déchets et du fonctionnement du parc à conteneurs est supporté par tous les habitants d'Houffalize mais aussi par tous ses résidents occasionnels: touristes, propriétaires de résidence secondaire et mouvements de jeunesse notamment. "Le coût total doit être compensé par les recettes : c'est ce que l'on appelle le coût vérité", nous explique Jean-Louis Scholtus.

Chacun paie, quelle que soit sa production de déchets. Nous ne taxons pas au poids comme les communes qui ont des poubelles à puces. Il est donc normal que les scouts contribuent aussi.

Un arrêté communal de 2017 fixe d'ailleurs le montant de cette taxe immondice aujourd'hui contestée: pour un camp de plus de 12 jours, comptez entre 100 euros et 250 euros si la troupe compte plus de 100 personnes. La taxe annuelle des ménages varie elle de 104 à 210 euros en fonction de la taille du ménage.

Le bourgmestre d'Houffalize, Marc Caprasse - CDH, nous a confirmé ne pas souhaiter changer cette réglementation qui vise à mutualiser les coûts sur l'ensemble de la population vivant ou séjournant à Houffalize. 

Newsletter info

Recevez chaque matin l’essentiel de l'actualité.

OK